twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénin : le préfet du Littoral instaure le Mobile Money dans les supermarchés pour combattre les attaques à main armée

jeudi 20 octobre 2016

Depuis le 17 octobre 2016, il n’est plus possible de régler directement en espèces ses achats d’une valeur égale ou supérieure à 50 000 Fcfa dans les supermarchés et hypermarchés de Cotonou. De tels montants dépensés par un particulier doivent désormais être réglés par Mobile Money ou par carte bancaire. Pour les entreprises, ce sont les montants d’une valeur égale ou supérieure à 100 000 Fcfa qui feront l’objet de cette nouvelle mesure sécuritaire qui touche la capitale économique du Bénin et même tout le département du Littoral.

Cette mesure découle de l’arrêté préfectoral N°8/0243/DEP-LIT/SG/SPAT/SA portant instauration de l’usage des moyens de paiement dématérialisés dans les supermarchés et hypermarchés. A travers l’usage du MTN Mobile Money ou du service Flooz de Moov par les petites bourses, et les cartes bancaires pour les plus nantis, le préfet Modeste Toboula veut limiter les risques d’attaques à main armée de plus en plus récurrents dans les établissements marchands. Cette précaution vient renforcer les mesures sécuritaires défensives déjà prises par les supermarchés et hypermarchés de Cotonou.

Le préfet du Littotal estime qu’avec les moyens de paiement numériques pour les grosses sommes, le volume le plus important de l’argent encaissé par les établissements commerciaux ne demeurera plus dans leurs caisses mais sera directement reversé dans leur compte bancaire. De ce fait, ces établissements ne seront plus des cibles de choix pour des braqueurs en quête de fortes liquidités. Les usagers de ces espaces marchands seront alors un peu plus à l’abri de ces actes criminels.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 20 octobre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)