twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénin : le gouvernement approuve sa stratégie nationale de sécurité numérique

mercredi 6 mai 2020

Le Bénin est allé au bout de la mise en place d’un cadre favorable à la lutte contre la cybersécurité, en approuvant ce mercredi 06 mai en conseil des ministres, la stratégie nationale de sécurité numérique, assortie d’un plan d’actions de 2020 à 2022. Cette action intervient après la création de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), le bjCSIRT, l’équipe de réponse aux incidents de sécurité informatique et le vote du code du numérique.

Le Bénin se donne les moyens de répondre aux enjeux de la cybersécurité. Le pays vient d’approuver sa stratégie nationale de sécurité numérique suivie d’un plan d’actions à mettre en œuvre sur deux ans. Cette stratégie qui, décrit en 47 projets et 5 axes stratégiques la vision et l’engagement du gouvernement, est l’aboutissement d’une volonté politique.

« Depuis 2016, le gouvernement s’est engagé dans une politique volontariste de développement du numérique pour en faire un des principaux leviers de développement économique et social de notre pays. L’objectif visé est de créer, un cyberespace sécurisé et attrayant pour une économie numérique florissante. Une telle option nécessite des actions spécifiques ciblées pour assurer la protection des systèmes d’information, des entreprises et des citoyens », renseigne le compte-rendu du conseil des ministres.

Le document de stratégie est l’œuvre de l’ANSSI-Bénin dirigée par Ouanilo Medegan Fagla, avec la contribution d’autres structures. La réalisation des différents projets de la stratégie « permettra, à en croire le conseil des ministres, de renforcer la position du Bénin sur l’échiquier continental et mondial en la matière. » Le pays pourra ainsi progresser dans les différents classements et assurer la confiance numérique aux internautes béninois et aux usagers des e-services, dans un contexte où la plupart des services administratifs sont dématérialisés. Pour sa mise en œuvre, le gouvernement mettra à disposition les ressources nécessaires pour l’implémentation de la stratégie, conformément au calendrier établi.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 6 mai 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)