twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénin – Numérique : des projets à fort impact prévus pour 2023

jeudi 24 novembre 2022

C’est la période de la session budgétaire au parlement Béninois. Pour le secteur dont elle a la charge, la Ministre du numérique et de la digitalisation, Aurelie Adam Soulé Zoumarou, a défendu un budget de plus de 31 milliards de francs Cfa pour la mise en œuvre de projets à fort impact dans l’ensemble du pays.

Il y a un an, devant la commission budgétaire de l’Assemblée nationale, Aurelie Adam Soulé Zoumarou défendait un budget de 24 milliards pour les projets de son secteur en 2022. Pour 2023, elle réclame plus de 31 milliards de francs Cfa, une hausse de 23,57% par rapport à l’année dernière. Cela se justifie par la multiplicité des chantiers entamés et qui doivent se poursuivre pour parvenir à une économie numérique florissante.

Huit actions phares sont donc prévues. Elles concernent l’extension de la couverture mobile dans les zones rurales et la mise en place de points numériques communautaires dans les communes éligibles qui n’en sont pas encore pourvues ; l’élaboration et le développement de nouveaux curricula de formation pour l’enrichissement de l’offre de formation de l’école des métiers du numérique.

Il y a en outre le développement et la promotion d’applications d’intelligence artificielle et de gestion des données utiles aux programmes nationaux, la poursuite de la mise en œuvre du Smart Gouv à travers la sécurisation et le renforcement de la généralisation de la gestion électronique des courriers et des documents ; et la mise en œuvre des activités relatives à la transformation numérique des collectivités locales.

Sur le registre des médias, figurent l’accélération de la modernisation de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (ORTB), l’opérationnalisation de la nouvelle chaine de télévision A+ Bénin et le renforcement du cadre réglementaire relatif au secteur des médias. En voulant poursuivre le développement du numérique à travers la mise en œuvre de ces actions, le Bénin reste fidèle à sa vision de départ : « faire du Bénin la plateforme des services numériques en Afrique de l’ouest pour l’accélération de la croissance économique et l’inclusion sociale. »

Il est attendu que ces actions réduisent la fracture numérique dans l’ensemble du pays, renforcent les usages et la confiance numérique, et accélèrent la digitalisation de l’administration béninoise.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 24 novembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik