twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénin : Mobile money, MTN dans la tourmente !

samedi 15 août 2020

Au Bénin, le leader de la téléphonie mobile et des transferts d’argent par téléphone, MTN, a décidé depuis le 7 aout 2020 de mettre fin au prélèvement automatique de fonds perçus sur 607 330 abonnés. Un manque à gagner évaluer à 369 167 500 F CFA (environ 563 000 euros) pour l’opérateur.

C’est la première décision phare de l’ère Uche Ofodile, nouvelle Directrice générale de MTN Bénin depuis le 1er août. La transfuge de Leonestar Cell MTN a décidé le 5 août de procéder à des prélèvements sur les comptes de 607 330 abonnés qui auraient reçu à partir du 17 juin dernier 500 F CFA pour les motiver à utiliser leurs comptes Mobile Money.

Dysfonctionnement

Initialement, MTN Bénin voulait faire un test sur 1 000 abonnés et avait donc prévu un budget de 500 000 FCFA à allouer à l’opération qui pour rappel devait servir à motiver la clientèle Mobile money (MoMo) dont les comptes étaient dormants. contre tout attente, une erreur technique a étendu l’offre 607 330 comptes MTN MoMo au lieu des 1 000. L’opérateur a donc octroyé indument 512 796 500 FCFA (environ 782 000 euros) à ses clients. Une fois l’erreur constatée, MTN a initié une campagne d’information auprès de ceux-ci pour leur faire savoir preuve à l’appui qu’ils feraient l’objet d’un recouvrement. A partir du 5 août, le leader du transfert d’argent par téléphone au Bénin, a commencé à siphonner les comptes des abonnés identifiés entrainant une vague d’indignation sans précédent sur les réseaux sociaux. De nombreuses plaintes à son centre d’appel se sont succéder en cascade.

Pour calmer le jeu, MTN organise une conférence de presse, dès le lendemain du début des prélèvements, au cours de laquelle, la compagnie cellulaire se justifie et justifie sa manoeuvre sans pour autant convaincre. L’affaire fait grand bruit et menace de ternir sa réputation ou créer un effet boule de neige dévastateur chez sa clientèle MoMo estimée à plus de 2,5 millions d’utilisateurs. Dans la journée du 7 août, la messe est dite, il faut arrêter l’algorithme de prélèvement automatique en attente de ponctionner les 500 FCFA sur les comptes dont les soldes étaient pour l’instants insuffisants. Entretemps les autres clients mécontents, apeurés et solidaires avaient commencé à faire le retrait de tous leurs avoirs sur leurs comptes par mesure de prudence. Il a donc fallut pondre dans la foulée un communiqué officiel pour rassurer sa clientèle et ne pas saper les efforts consentis depuis 10 ans pour positionner sa solution.

Comment les populations béninoises réagiront à ce mea culpa ? Seul l’avenir nous le dira.

(Source : ICT4Africa, 15 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)