twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénéfice net et chiffres d’affaires au premier semestre 2018 : La Sonatel surfe sur des milliards

samedi 11 août 2018

Le Groupe Sonatel a réalisé un résultat net de 104,2 milliards. Même si le bénéfice a connu une baisse de 6,5 % par rapport à la même période en 2017, ce résultat indique que l’opérateur de téléphonie continue de brasser des milliards dans un contexte où des campagnes sont menées contre lui par des clients dénonçant la mauvaise qualité du réseau, la cherté du prix et la durée de validité de la passe internet et du crédit.

Selon un communiqué parvenu hier à ‘’EnQuête’’, le groupe a également fait un chiffre d’affaires (Ca) de 506,4 milliards, à l’issue du premier semestre 2018, soit une hausse de 4,7 % par rapport à la même période en 2017. Le résultat est porté essentiellement par deux branches : Orange Money et les données Mobile. Le service financier est ‘’en constante progression’’. Sa part dans le chiffre d’affaires a accru de 5,7 %, (+1,3 M clients actifs, +33,6 % sur les revenus par rapport au 1er semestre de 2017).

Quant à la monétisation des données Mobile, sa part dans le chiffre d’affaires a connu une progression de 5,1 points pour s’établir à 17,8 % ‘’grâce au renforcement de l’avantage concurrentiel sur la connectivité, avec notamment la 4G au Sénégal, au Mali et à Bissau’’, se félicite l’opérateur. De quoi donner du grain à moudre à Seydina Kane Diallo et Cie, initiateurs de la journée de boycott contre Orange observée il y a quelques jours. D’ailleurs, ces deux segments, plus les services à valeur ajoutée, représentent, selon Orange, un peu plus de 25 % du Ca.

Dans le document, Sonatel souligne que les principaux indicateurs font noter une tendance au maintien des résultats financiers par rapport à 2017. Cela, en dépit de ‘’la forte dépréciation du leone, les impacts fiscaux nouveaux et la forte baisse du trafic international entrant, contributeur important en marge’’, se plaint l’opérateur. Même si la multinationale dit consolider sa forte position commerciale et s’appuyer davantage sur les relais de croissance, elle reconnait tout de même qu’il y a une baisse continue des appels internationaux entrants, due sans doute à l’utilisation progressive des réseaux sociaux par les expatriés. Le groupe dit avoir investi 12,7 % de son chiffre d’affaires, avec 64,3 milliards mis dans les données Mobile, pour améliorer la pénétration de la 3G et de la 4G.

Orange revendique un total de 27,3 millions de clients dans les 4 pays, avec une baisse de 10,8 % par rapport à 2017 s’expliquant par une orientation stratégique au Mali. Par contre, souligne l’opérateur, le parc a enregistré une hausse de 6,5 % dans les trois autres pays que sont le Sénégal, la Guinée et la Sierra Leone.

(Source : http://www.enqueteplus.com/, 11 août 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)