twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Bénédicte Chenuet, Directrice générale de canal+ Horizons au Sénégal : « La régulation de l’audiovisuel est encore un fantasme au Sénégal »

mercredi 16 septembre 2009

Il n’existe pas de régulation du secteur de l’audiovisuel au Sénégal. C’est l’avis de la directrice de Canal+horizons au Sénégal. Bénédicte Chenuet a rendu visite hier au journal Le Quotidien dans le cadre de ses démarches pour renouer un partenariat avec les organes de presse dakarois. « Le cadre juridique et réglementaire de l’audiovisuel au Sénégal est dépassé par les mutations technologiques. » C’est le constat fait par Bénédicte Chenuet, Directrice générale de la chaîne de télévision Canal+Horizons au Sénégal. Ce qui rend, selon elle, la régulation presque impossible. Mme Chenuet qui avait rendu visite hier la rédaction du journal Le Quotidien, précise que « la régulation de l’audiovisuel est encore un fantasme au Sénégal ». Un déphasage juridique, qui à son avis, s’explique par la démultiplication des moyens d’accès à l’image (câble, internet, Adsl, mobile, bouquet etc.) au moment où les autorités sénégalaises se focalisent encore sur les chaînes de télévision hertziennes.

« Le Code de l’audiovisuel n’a pas pu suivre l’évolution du secteur », remarque-t-elle. Ce qui donne un champ libre au piratage qui gangrène l’audiovisuel au Sénégal. Ainsi, des chaînes comme celle qu’elle dirige qui signent des accords de diffusion chers avec des partenaires, subissent des pertes énormes. « Une télévision locale peut reprendre gratuitement le signal d’une chaîne arabe qui a acheté des droits de diffusion des championnats européens pour son public du Moyen-Orient. Ce qui nous porte un gros préjudice sur le marché en tant qu’acheteurs de ces droits au même titre. » Alors que les droits de diffusion sont très chers, surtout pour le sport précise-t-elle. D’ailleurs, informe-t-elle, c’est la réplique que Canal+Horizons a donné à Excaf Télécoms et Deltanet.Tv qui avaient porté plainte au niveau de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) « pour abus de position dominante et concurrence déloyale ». L’effet négatif qui en résulte, et qu’il faut combattre, d’après elle, est la tendance informelle du secteur. « Elle entraîne une perte de profit pour les entreprises de télévision légalement reconnues. » La preuve en est que Canal+Horizons au Sénégal occupe désormais la troisième place en Afrique en termes d’abonnés derrière la Côte d’Ivoire et le Gabon. « En dehors du pouvoir d’achat plus élevé au Gabon, ce pays a un environnement concurrentiel moins déloyal », note-t-elle. Pour Bénédicte Chenuet, assainir le marché de l’audiovisuel sénégalais est « le chantier » qui défie tous les acteurs et les autorités afin d’instaurer un environnement concurrentiel profitable à tous.

Cette visite de la Directrice générale de Canal+Horizons entre dans le cadre d’un renouvellement de partenariat avec les journaux sénégalais, en prélude au lancement d’un nouveau programme de la chaîne de télévision. D’ailleurs, une rencontre avec la presse est prévue après la fête de la Korité pour rendre publiques les innovations technologiques qui vont accompagner ses nouvelles émissions qui annoncent plus de sport, plus de cinéma fiction, de nouvelles séries exclusives, des documentaires entre autres.

Birame Faye

(Source : Le Quotidien, 16 septembre 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)