twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Batik N° 30 Janvier 2002

jeudi 31 janvier 2002

Bulletin d’Analyse sur les Technologies de l’Information et de la Communication
Lettre d’information électronique mensuelle publiée par OSIRIS
l’Observatoire sur les Systèmes d’Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal
n° 30 janvier 2002


Sommaire
Éditorial
Quel monde !
Actualités
Le FNPJ initie cent jeunes à la gestion de cyber-centres d’affaires
Inauguration d’un cybercentre à la Chambre de commerce de Kaolack
Organisation d’un atelier régional sur le commerce électronique
Ouverture d’un forum virtuel sur "Les TIC pour l’égalité de genre en Afrique"
Forum virtuel sur le journalisme, la culture, les logiciels libres et les NTIC en Afrique
Politique
Matar Seck nommé directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications
Momar Aly Ndiaye nommé Directeur général de l’informatique de l’Etat
Infrastructures et services
La douane expérimente le contrôle des marchandises par scanner
Projets
Des unités mobiles de télémedecine devraient être installées dans les zones enclavées
Le Sénégal et la Gambie envisagent l’organisation d’un cyber-camp sénégambien
Les centres culturels régionaux devraient bientôt être connectés à Internet
Rendez-vous
Appel à contribution pour le Sommet mondial sur la Société de l’Information
Deuxième édition d’Afristech du 19 au 21 mars 2002 à Nouakchott (Mauritanie)
Dakar 2002 ?


Editorial


Quel monde !

En ce mois de janvier 2002, sans en avoir l’air, les technologies de l’information et de la communication, que l’actualité semblait reléguer à l’arrière plan, s’invitent à tous les grands rendez-vous, de Bamako à Porto Alegre, en passant par Davos-sur-New-York. Au Mali, où les footballeurs africains enflamment les stades et donnent un peu d’air à leurs peuples exténués, la preuve est faite que l’un des pays les plus pauvre au monde peut être capable de maîtriser les outils de communication modernes malgré les railleries de beaucoup d’experts qui avaient prédit, une catastrophe technologique dans le pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations. Jour après jour, le Mali relève le défi et assure pour le monde entier des reportages de qualité et une couverture médiatique correcte pour les journalistes comme pour les supporters venus massivement d’un peu partout. Demain, l’expérience accumulée durant cette grande manifestation sportive devrait permettre au pays de passer aisément à d’autres usages notamment en matière de développement auto entretenu. A Porto Alegre, les caméras du monde entier relayent une autre figure de la mondialisation, avec ce Forum Social Mondial dans lequel les plus pauvres du monde dénoncent les politiques concoctées par les plus riches qui sont allés se retrancher à Davos-sur-New-York avec le secret espoir que les militants de l’anti-mondialisation auraient la décence de respecter la ville martyr du 11 septembre. Rien n’y fit car voilà qu’après le piratage des cartes de crédit de Bill Gates et compagnie, qui avait fait sourire l’année dernière à Davos-Suisse, les hackers ont donné une autre dimension à cette « e-lutte des classes ». En effet, ils se sont emparés du site de Davos-USA qui est resté un bon bout de temps sous leur contrôle malgré la présence du gratin de la High Tech qui n’a pu que constater les dégâts. Avec le développement de ce terrorisme du clavier et de la souris à longue portée, les « défenseurs du bien » vont désormais être obligés de pratiquer des bombardements massifs sur...Internet. Quel monde !

Amadou Top
Président d’OSIRIS


Actualités


Le FNPJ initie cent jeunes à la gestion de cyber-centres d’affaires

Le Fonds national de promotion de la jeunesse (FNPJ) a financé la formation d’une centaine de jeunes à la gestion de cyber-centres d’affaires. La formation qui s’est déroulée à Thiès, pendant près de trois semaines, visait à former les jeunes qui souhaitent s’insérer dans les métiers liées aux technologies de l’information et de la communication. Des modules relatifs à la gestion et à l’initiation à l’informatique et à Internet ont été dispensés aux stagiaires qui devraient prochainement s’essayer à l’installation de cyber-centres d’affaires dans toutes les régions du Sénégal.

Inauguration d’un cybercentre à la Chambre de commerce de Kaolack

Le cybercentre du centre de formation professionnelle de la Chambre de commerce de Kaolack a été officiellement inauguré par les ministres des PME et du Commerce et de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et des Langues Nationales, en présence de l’ambassadeur de Chine au Sénégal. Il vise à familiariser les élèves avec Internet et à promouvoir le commerce électronique dans la région de Kaolack.

Organisation d’un atelier régional sur le commerce électronique

Le Trade Point Sénégal, en collaboration avec le Centre du commerce international (Cci), la Cnuced et la Fédération Mondiale des Trade Point, a organisé un atelier régional sur le thème : "Développer ses affaires grâce à Internet " du 13 au 25 janvier 2002. Cette rencontre sous-régionale qui a réuni des participants venant du Bénin, Burkina Faso, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, de Gambie et du Mali, avait pour objectif de développer la coopération entre les Trade point de la sous-région, mais aussi de les sensibiliser sur les nouveaux outils télématiques pour la promotion des exportations.

Trade Point Sénégal : http://www.tpsnet.org CCI : http://www.intracen.org/

Ouverture d’un forum virtuel sur "Les TIC pour l’égalité de genre en Afrique"

Dans le cadre du projet "Parente conjointe : Les TIC a l’appui du programme des femmes pour d’égalité de genre", conduit par Enda Tires-Monde avec le soutien de l’Initiative Acacia du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI), un forum de discussion sur le thème "Les TIC pour l’égalité de genre en Afrique" sera ouvert du 28 janvier à la fin mars 2002. Vous pouvez vous inscrire au Forum

Parente conjointe : http://www.famafrique.org/parenteco...
CRDI : http://www.idrc.ca
Enda : http://www.enda.sn

Forum virtuel sur le journalisme, la culture, les logiciels libres et les NTIC en Afrique

Du 11 février au 07 avril 2002, un forum virtuel sera organisé sur la liste de discussion Africa_net, plate-forme permanente d’échanges et de d’informations sur les NTIC en Afrique mise en place fin 2000 par des Africains. Ce forum sera thématique et portera sur les quatre thèmes suivants :

1. logiciels libres : expériences, ressources et enjeux
2. Enjeux culturels de l’Internet en Afrique
3. Internet et journalisme en Afrique : enjeux et usages
4. Infrastructures et réseaux NTIC en Afrique

Chaque thématique sera discutée durant quinze jours et sera animé par un ou deux modérateurs. Le premier thème sera lancé le 11 au 23 février 2002 et des synthèses périodiques sanctionneront la fin des débats sur chaque thématique. Cette initiative s’inscrit entre autres dans le cadre de la célébration de la fête de l’Internet en Afrique. Pour toutes informations complémentaires, contacter :

Thème 1 : Mathias Houngbo (mathias@houngbo.net) ou Philippe Villette (philippe@ntbf.net)
Thème 2. Moustapha Mbengue (mmbengue@caramail.com)
Thème 3 : Ramata Sore (ramatas@hotmail.com)
Thème 4 : Sylvestre Ouédraogo (yam-pukri@cenatrin.bf) ou Ken Lohento (kenloh@avu.org).


Politique


Matar Seck nommé Directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications

Le Conseil des ministres du 17 janvier 2002 a annoncé la nomination de Mactar Seck, Docteur-Ingénieur en Electronique des Télécommunications, précédemment Conseiller Technique à la Présidence de la République pour la régulation, au poste de Directeur Général de l’Agence de Régulation des Télécommunications.

Momar Aly Ndiaye nommé Directeur général de l’informatique de l’Etat

Momar Aly Ndiaye, précédemment Délégué à l’Informatique a été récemment nommé Directeur général de l’informatique de l’Etat avec notamment pour mission la supervision du Programme de modernisation des systèmes d’information de l’administration (PMSIA).


Infrastructures et services


La douane expérimente le contrôle des marchandises par scanner

Depuis le 23 janvier 2002, la douane sénégalaise expérimente le contrôle des marchandises grâce à un scanner mobile au niveau du Port autonome de Dakar. Cette expérimentation s’inscrit dans les diverses opérations visant à faciliter les opérations de dédouanement en réduisant la durée tout en en accroissant l’efficacité. Propriété de la société de vérification des importations agréé par l’administration des douanes, la Cotecna, cet appareil permet de passer aux rayons X le contenu des conteneurs ou des véhicules en moins d’une minute. A l’issue de la phase d’expérimentation qui devrait durer deux mois, la douane devrait décider si oui ou non elle s’équipera d’un tel outil dont le prix d’achat à l’unité est de plusieurs millions de dollars.

COTECNA : http://www.cotecna.com/


Projets


Des unités mobiles de télémedecine devraient être installées dans les zones enclavées

Du 02 au 09 janvier 2002, la Force d’intervention sanitaire satellitaire autoportée (Fissa), soutenue par des ingénieurs du Centre national d’études spatiales (Cnes) a conduit des expériences de télémedecine, et plus précisément de télédiagnostic, dans les localités de Ninéfecha (Kédougou) et de Bala (Goudiry). Dans quelques mois, un dispositif reliant l’Hôpital Arisitide Le Dantec de Dakar, les hôpitaux de Tambacounda et de Kaolack à des unités mobiles dotées de tout le matériel d’examen médical (radiologie, échographie, électrocardiographie, microscope, analyse sanguine, prise de tension) et munies de moyens de transmission par satellite devrait permettre d’assurer une meilleure couverture médicale aux régions périphériques du Sénégal.

CNES : http://www.cnes.fr

Le Sénégal et la Gambie envisagent l’organisation d’un cyber-camp sénégambien

A l’occasion de la visite du Directeur de cabinet du ministre de l’éducation gambien au Sénégal dans le but de s’imprégner du projet WorlDlinks de la Banque mondiale, qui consiste à connecter des établissements scolaires à Internet, il a été évoqué la possibilité d’organiser un cyber-camp sénégambien qui réunirait des élèves gambiens et sénégalais autour des technologies d el’information et de la communication.

Worldlinks : http://www.worldbank.org/worldlinks/

Les centres culturels régionaux devraient bientôt être connectés à Internet

Le 25 janvier 2002 à Mbour, à l’occasion de la clôture de l’atelier de formation sur le suivi et l’évaluation du Programme de Soutien aux Initiatives Culturelles (PSIC), Amadou Tidiane Wone, ministre de la Culture, a annoncé que les centres culturels régionaux installés dans les dix régions administratives que compte le Sénégal seraient bientôt être connectés à Internet. Cette action initiée par la commission nationale pour la Francophonie au Sénégal permettra également aux dix centres culturels régionaux d’être dotés d’une page Web.


Rendez-vous


Appel à contribution pour le Sommet mondial sur la Société de l’Information

Le Sommet mondial sur la société de l’information aura lieu à Genève les 10-12 décembre 2003. Il vise l’adoption de deux documents cadre : une Déclaration de principe et un Plan d’action qui formuleront les principes et les mesures qui devront être prises pour que la société de l’information soit démocratique, respectueuse de la diversité culturelle et offre des perspectives de développement équitable à chacun. La portée du Sommet ne se limite pas aux technologies de l’information mais comprend celles de la nouvelle gouvernance, des droits, de l’éthique, de la recherche, de la création des contenus et des nombreuses autres questions directement liées aux préoccupations de la société civile. Si vous avez une contribution à faire pour orienter les travaux de ce Sommet, la division société civile du Secrétariat Exécutif fera tout son possible pour faciliter votre participation. Pour toute information complémentaire visitez le site : www.geneva2003.org ou adressez vos demandes de renseignements à l’adresse info@geneva2003.org

Deuxième édition d’Afristech du 19 au 21 mars 2002 à Nouakchott (Mauritanie)

L’université de Nouakchott (Mauritanie) et la Fondation Pathfinder pour l’éducation et le développement organiseront, du 19 au 21 mars 2002, la deuxième édition d’Afristech, le sommet bisannuel africain des sciences et technologies. L’édition de cette année sera organisée autour du thème "Sciences & technologies : quelle approche pour le développement de l’Afrique ?" Afristech 2002 est financé par la Banque islamique de développement (BID), l’UNESCO et le gouvernement mauritanien.

Afristech 2002 : http://www.sasnet2002.mr

Dakar 2002 ?

Du 7 au 9 avril 2002, devrait se dérouler à Dakar (Sénégal) Dakar 2002, une réunion s’inscrivant dans la préparation du sommet mondial sur la Société de l’Information qui se déroulera à Genève (Suisse) en 2003. Cette manifestation que souhaite coorganiser Osiris et la division Société civile du Secrétariat Exécutif du sommet mondial sur la société de l’Information (SMSI) devrait réunir des participants venant du monde entier et représentants les états, le secteur privé et la société civile. A cette occasion, il s’agira plus particulièrement de réunir les personnes clés qui participent à l’élaboration des nouvelles règles de la gouvernance de la société de l’information, d’étudier les exemples innovants de partenariat entre gouvernements, société civile et secteur privé au niveau local, national et mondial et d’examiner les domaines dans lesquels une nouvelle gouvernance est nécessaire pour couvrir l’agenda du Sommet et discuter des modalités à mettre en place. La conférence de Dakar a pour objectif de produire des orientations stratégiques en vue du Sommet mondial sur la société de l’information pour tout ce qui a trait aux modalités de participation de la société civile et du secteur privé au processus du Sommet, à l’identification des domaines dans lesquels un nouveau cadre réglementaire doit être mis en place et à la participation effective des acteurs non-étatiques à la prise de décision, notamment à travers de nouveaux instruments permettant à tous les acteurs d’être partie prenante des engagements pris au Sommet. D’ores et déjà tous ceux qui souhaitent apporter leur contribution aux débats ou organiser une manifestation dans le cadre de cet important événement peuvent s’adresser à l’adresse suivante pour de plus amples informations : infos@dakar2002.sn. Malheureusement, à moins de dix semaines de l’événement, le financement de cette importante manifestation tarde à se mettre en place et plus le temps passe et plus les risques de report voire d’annulation se précisent. Espérons que les puissants qui prétendent combattre la fracture numérique se décideront enfin à payer cette modique facture permettant par la même occasion à leur discours de passer du virtuel au réel.


Envoyez-nous vos informations : cliquez ici
Abonnement : cliquez ici
Copyright © Osiris, janvier 2002


Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)