twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Basile, un journaliste blogueur qui vit d’internet

vendredi 8 avril 2011

Il fait partie du cercle restreint des journalistes sénégalais qui s’activent pleinement dans le blogging. Actuellement journaliste à Seneweb (premier portail d’informations sénégalais) , Basile Niane ne s’est pas longtemps cherché avant de devenir un féru d’internet et des nouveaux médias. Son enfance passé entre Dakar et Kaolack (région située à près de 200 kilomètres de la capitale) lui prédestinait déjà ce métier. Né il y a 27 ans à Dakar, Basile n’a pas eu la chance de partager le même toit que ses deux parents. “J’ai été élevé par ma tante à Dakar. Ce n’est que vers l’âge de 12 ans que j’ai vécu avec mon père. ” renseigne t-il. Enfance difficile ? Il répond : “J’ai été bien entretenu. Mais disons que l’amour maternel m’a beaucoup manqué. Je n’ai pas bénéficié de toute l’attention qu’une mère pouvait avoir à l’égard de son enfant.” C’est peut être ce qui explique la sensibilité qui se lit dans ses yeux, derrière ses lunettes. “je suis sensible de nature” précise t-il. “L’absence de mes parents pendant mon enfance m’a juste permis de persévérer dans le travail et aller de l’avant”. Il a dû bosser dur si l’on en juge par son parcours solaire : école primaire faite à Dakar, il est admis au collège en 1997 puis décroche, 4 ans plus tard, son visa d’entrée au lycée Valdiodio Ndiaye à Kaolack où il obtient son Bac en 2004. “J’ai également eu un certificat en dactylographie et informatique juste après mon cycle primaire. ” Ajoute t-il.

Le bonhomme qui s’habille presque toujours en jean et T-shirt, basket sans casquette, s’était familiarisé, bien avant, à l’ordinateur grâce à ses deux frères informaticiens. Il raconte : “J’avais deux frères travaillant dans la maintenance informatique que je suivais partout, même dans leur centre quand ils étaient encore en formation. Ils me mettaient dans une autre salle avec une machine et je m’amusais avec.” Il découvert ainsi l’internet et prend goût à tout ce qui cerne et concerne la technologie et les nouveaux médias.

(Source : Leral, 8 avril 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)