twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

BRVM : Le titre Sonatel enregistre une hausse hebdomadaire de près de 10%

mardi 1er mars 2022

Le titre Sonatel Sénégal a enregistré une hausse de 9,78% au niveau de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) au terme de la semaine du 18 au 25 février 2022, selon la Revue Hebdomadaire du marché publiée par la Société de gestion et d’intermédiation (SGI) CGF Bourse.

"A l’entame de l’année 2022, le titre est très plébiscité par les investisseurs en raison des excellents résultats dévoilés par le groupe au titre du 3ème trimestre 2021 avec un résultat net en hausse de 34,7% à 189,2 milliards FCFA", analyse CGF Bourse. En parallèle, poursuit cette SGI, la société a publié des résultats annuels en hausse de 25,4% à 252 milliards FCFA au titre de l’exercice 2021 et annonce des dividendes en hausse de 14% (1 400 FCFA net par action). Le titre Sonatel a ainsi progressé de 15,89% entre le 28 janvier (13 900 FCFA et le 25 févier (16 110 FCFA). "Ces performances ont servi de catalyseur au titre pour renouer avec le seuil des 16 000 FCFA, cours qu’il n’avait plus atteint depuis janvier 2020", analyse encore CGF bourse.

Le Top 3 des plus fortes hausses de cours est occupé par SONATEL Sénégal (+9,78% à 16 110 FCFA), Bernabé Côte d’Ivoire (+9,13% à 2 510 FCFA) et Sicor Côte d’Ivoire (+8,55% à 5 775 FCFA)

Au niveau des contreperformances, la plus forte baisse de la semaine est le fait du titre SETAO Côte d’Ivoire avec -31,28%. Sur ce point, la publication de CGF Bourse relève la forte baisse du volume de titres transigés cette semaine (27 644 titres échangés) en comparaison avec le volume enregistré la semaine précédente (71 327 titres échangés). "Ce repli du titre s’explique par des prises de bénéfices de la part des investisseurs après la hausse de 132,77% constatée entre le 27 janvier (900 FCFA) et le 17 février (2 095 FCFA)". Ainsi, poursuit CGF Bourse, le cours de l’action a lâché plus de 56% entre le 17 février (2 095 FCFA) et le 25 février (1 340 FCFA). La société SETAO Côte d’Ivoire, la filiale du groupe français Bouygues, a publié un bénéfice net en hausse de 13% à 1,15 milliard FCFA à fin septembre 2021.

Le Flop 3 des plus fortes baisses hebdomadaires de cours est occupé respectivement par les titres SETAO Côte d’Ivoire (-31,28% à 1 340 FCFA), Air Liquide Côte d’Ivoire (-30,50% à 695 FCFA) et Alios Finances Côte d’Ivoire (-20,80% à 990 FCFA).

La capitalisation boursière globale a enregistré une variation hebdomadaire de 0,99% à 14 033 milliards de FCFA contre 13 896 milliards de FCFA la semaine précédente. Quant au Price Earning Ratio (PER), il s’est établi à 13,17 contre 13,54 la semaine du 18 février. En revanche, le rendement moyen du marché se situe à 5,56% contre 5,57% à la fin de la semaine du 18 février.

Concernant le compartiment obligataire du marché, CGF Bourse signale qu’il a clôturé la semaine sous revue avec une capitalisation boursière de 7 497 milliards FCFA au 25 février contre 7 500 milliards FCFA au 18 février, soit un repli de 0,04%. Au terme de la semaine, la valeur hebdomadaire transigée s’est établie à 24,44 milliards FCFA contre 6,69 milliards FCFA la semaine précédente, soit une hausse de plus de 265%. Selon la publication de CGF Bourse, les transactions du marché ont porté principalement sur la transaction des 1 000 000 de titres réalisée le 22 février pour un montant global de 10,22 milliards de FCFA sur l’emprunt obligataire du Trésor Public de la Côte d’Ivoire dénommé TPCI.O25-TPCI 5,95% 2017-2024 A.

Pour ce qui est du marché monétaire, les Etats membres de l’UEMOA y sont intervenus pour une levée de dette d’un montant de 150 milliards FCFA. Les investisseurs leur ont proposé un montant de 309,8 milliards de FCFA, soit un taux de couverture de 206,5%. Les émetteurs ont retenu un montant de 158,5 milliards FCFA, soit un taux d’absorption de 51,2%. Selon CGF Bourse, l’émission la plus prisée sur la semaine a été celle des obligations assimilables du Trésor Public de l’Etat du Niger avec un taux de couverture de 328% pour un montant global proposé de 114,8 milliards FCFA. L’Etat du Sénégal a effectué, au courant de cette semaine, une émission avec une maturité longue de 15 ans. Cette opération a été effectuée avec succès pour une levée de 55 milliards FCFA, soit un taux de couverture de 159,7%.

Oumar Nourou

(Source : Le Journal de l’Economie sénégalaise, 1er mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik