twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

BGFI Bank veut saisir l’opportunité digitale

vendredi 1er décembre 2017

A l’occasion d’une rencontre ce mercredi à Abidjan en marge des Comités et Conseils d’administration de la Zone CEDEAO regroupant les filiales du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, le patron du groupe BGFI Bank, Henri-Claude Oyimba, a lancé un appel à se saisir des opportunités que présente la finance digitale.

Les banques africaines devraient saisir les opportunités que leur offre la finance digitale. C’est l’appel qu’a lancé en milieu de semaine le président-directeur général du groupe BGFI Bank, Henri-Claude Oyimba, à l’endroit des acteurs du monde de la finance du Continent noir. S’exprimant dans le cadre d’une rencontre tenue en marge des Comités et Conseils d’Administration de la Zone CEDEAO regroupant les filiales du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, l’expert a énuméré les opportunités en question et a indiqué que les banques africaines ne doivent pas rater ce rendez-vous du digital. « La Fintech est l’avenir de la banque », a souligné Henri-Claude Oyimba. Pour la BGFI Bank, la Fintech est un indéniable vecteur d’inclusion financière dans les pays où la banque exerce.

D’ailleurs, le Groupe BGFIBank mise sur le digital pour réaliser son projet ’’Excellence 2020’’. Celui-ci repose sur quatre axes stratégiques qui traduisent sa vision de construire un Groupe financier africain pour le monde, en incorporant la finance digitale. Directeur qualité, marketing et communication de BGFIBank Sénégal, Codou Ndiaye Lakhoune exhorte les Banques africaines à jeter leur dévolu sur l’outil digital et parle même d’une ’’Digital Attitude’’. Pape Sarr, ancien directeur du secteur financier et de la compétitivité présent lors de la rencontre, abonde dans le même sens. « La finance digitale est la voie royale pour les banques et institutions financières de faire un saut qualitatif », a ainsi affirmé l’ancien responsable.

Des résultats satisfaisants pour 2017

Aux comités et conseils d’administration, les responsables de la banque ont pu étudier les trois filiales du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal et noter qu’elles ont réalisé un bon cru 2017. Les experts bancaires ont aussi passé en revue les perspectives pour l’année prochaine. Un chapitre dans lequel la Fintech revient avec insistance. « Accentuer sa présence auprès des clients dans leurs projets d’investissement, renforcer la culture de la satisfaction client et de l’innovation et maîtriser les risques », c’est à cela que Codou Ndiaye Lakhoune résume la ligne directrice de la filiale sénégalaise ouverte depuis 2015.

Notons que la BGFI Bank est un groupe bancaire africain qui a démarré son aventure, il y a 45 ans, en Afrique centrale. Il a aujourd’hui un total bilan de plus de 3.000 milliards de francs CFA avec plus de 300 milliards francs CFA de fonds propres et plus de 30 milliards de francs CFA de résultat.

Sylvain Vidzraku

(Source : La Tribune Afrique, 1er décembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)