twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Az-El-Arabe HASSIBI, DG de l’ANRT du Maroc, élu président du Fratel

samedi 12 novembre 2022

Le Réseau francophone des régulateurs télécoms (Fratel) a une nouvelle équipe dirigeante. Au cours de sa récente réunion annuelle à Maurice, s’est déroulée l’élection du nouveau comité de coordination. Il est composé, pour 2023, de M. Az-El-Arabe HASSIBI, directeur général de l’ANRT du Maroc (président), de M. Marc SAKALA, directeur général de l’ARPCE de la République du Congo et M. Luc TAPELLA, directeur de l’ILR du Grand-Duché de Luxembourg (vice-présidents).

À l’invitation de l’Autorité de régulation des technologies de l‘information et de la communication (ICTA) de la République de Maurice et de l’Institut Luxembourgeois De Régulation (ILR), président de Fratel en 2022, la 20e réunion annuelle du réseau s’est tenue les 10 et 11 novembre à Balaclava, en République de Maurice, et en ligne.

L’année 2022 du réseau Fratel était placée sous le thème de la résilience et sécurité des réseaux. Après le séminaire à Brazzaville, et en ligne, sur « Quels défis pour la sécurité des réseaux de nouvelle génération ? » les 23 et 24 mai, les membres du réseau ont échangé lors de la réunion annuelle sur le thème « Enjeux et moyens d’améliorer la résilience et la sécurité des réseaux de télécommunications ».

Près de 110 participants représentant 26 autorités de régulation, membres de Fratel, des institutions internationales (UIT, Internet Society), des administrations, des universitaires et des acteurs du secteur ont assisté, soit en présentiel, soit en virtuel, à la réunion.

Lors de cette rencontre du Fratel, trois tables rondes ont examiné ce thème : « Enjeux et moyens d’améliorer la résilience et la sécurité des réseaux de télécommunications ».

Face aux risques naturels, aux événements climatiques extrêmes ou aux cyber-attaques, les systèmes et infrastructures de télécommunications sont parfois vulnérables et susceptibles d’être endommagés ou perturbés. En outre, le déploiement des réseaux, par exemple par de multiples acteurs intervenant sur les mêmes équipements, peut poser de nouvelles questions de résilience.

Par ailleurs, d’autres types évènements comme une pandémie peuvent augmenter le risque de congestion des réseaux alors même que ces réseaux sont essentiels dans ces situations.

Plus largement, il est également primordial que la sécurité des réseaux et services de télécommunications soit assurée. La disponibilité, la confidentialité et l’intégrité des réseaux et services sont autant d’objectifs à prendre en compte afin de faire face aux différents risques mentionnés ci-dessus.

Cette thématique de la résilience et sécurité des réseaux a donc été déclinée en trois tables rondes. La première abordait les mesures et technologies qui ont permis, lors d’évènements tels que la pandémie de Covid-19, de réduire les risques de congestion des réseaux. La deuxième table ronde était consacrée à l’amélioration de la résilience des réseaux, notamment au regard des enjeux climatiques et les mesures pour répondre aux évènements extrêmes. Enfin, lors la troisième table ronde, ont été évoqués les moyens pour assurer l’intégrité et la confidentialité des réseaux et services.

L’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT) du Maroc prend la tête du comité de coordination en 2023 et l’ARPCE, le régulateur de la République Du Congo fait son entrée au sein du comité.

Les prochaines réunions de Fratel porteront sur la satisfaction des utilisateurs

Le prochain séminaire aura lieu au premier semestre 2023 en Suisse et aura pour thème : « Pourquoi et comment associer l’utilisateur à la régulation ? ».

La réunion annuelle se tiendra au second semestre, au Niger, et portera sur « Comment Renforcer l’objectif de satisfaction des utilisateurs dans la régulation ? ». La réunion annuelle sera également l’occasion de célébrer les 20 ans du Fratel.

(Source : Digital Business Africa, 12 novembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik