twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Aywajieune, une plateforme en ligne pour la vente du poisson et des fruits de mer au Sénégal

mardi 17 décembre 2019

Aywajieune est une startup d’e-commerce qui connecte les pêcheurs et les clients pour la vente du poisson et des fruits de mer au Sénégal. Les clients se connectent sur la plateforme et peuvent accéder à une grande variété de poissons et de fruits de mer fraichement pêchés, et les faire livrer chez eux en un clic dans des conditions hygiéniques.

Malick Birane est le fondateur d’Aywajieune, ce qui signifie en wolof « je vends du poisson ». A travers son projet, il souhaite lutter contre la surfacturation des denrées alimentaires en limitant la ligne d’intermédiaires. « Les pêcheurs rencontrent des difficultés à entrer directement en contact avec les consommateurs finaux, restaurateurs et particuliers. Il y a trop d’intermédiaires qui font écran. » explique-t-il.

La clientèle d’Aywajieune est constituée des particuliers (généralement des travailleurs qui n’ont pas le temps d’aller au marché) et des restaurants. L’entreprise travaille avec des pêcheurs et plus de 160 mareyeurs qui s’assurent de la qualité des produits vendus.

L’entreprise reçoit entre 6 et 12 commandes par jour. « Dès que nous réceptionnons la commande, nous allons prendre la marchandise chez le vendeur. La livraison chez le client à Dakar par exemple, se fait dans un délai de trois heures et coûte 1500 CFA », précise le fondateur de la start-up au magazine Spore.

Aywajieun a à son actif 11 employés et dessert 1500 clients au Sénégal. En plus de la ville de Dakar, Aywajieune a des débarquements à Ziguinchor et à Mbour. Cette avancée a été accélérée par la Délégation à l’Entrepreneuriat Rapide des Jeunes, une aide que le gouvernement sénégalais a mis en place pour apporter un soutien financier aux jeunes entrepreneurs du pays.

A ce jour, Aywajieune a participé à plusieurs compétitions et espère nouer des partenariats avec des investisseurs. L’entreprise prévoit en 2020 une phase pilote de développement dans les pays voisins dont le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Mali.

Aïsha Moyouzame

(Source : Agence Ecofin, 17 décembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)