twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Ayoba », la nouvelle arme du Groupe MTN pour concurrencer Whatsapp en Afrique

lundi 19 août 2019

Jusqu’ici considéré comme étant l’application de messagerie avec la progression la plus importante au monde, Whatsapp doit désormais faire face à une nouvelle concurrence sur le marché africain. Cette concurrence se nomme « Ayoba ». En français, cela signifie « super cool ». Il s’agit d’une application de messagerie instantanée développée par le géant des télécoms sud-africain MTN, qui possède des fonctionnalités très proches de celles d’Instagram.

La fonction principale de « Ayoba » est d’envoyer et de recevoir des messages. Seulement, elle est livrée avec toute une panoplie de services supplémentaires qui en font un concurrent important de la célèbre application mobile de chat WhatsApp. Tout part déjà de la conception de l’application, davantage orientée vers l’optimisation de la mémoire. Cela transparait dans le poids de l’application, qui n’est que de 15 Mo, soit quasiment la moitié de la taille de whatsapp qui est d’une trentaine de Mo. Et comme whatsapp, « Ayoba » fonctionne avec un numéro de téléphone.

L’interface de discussion est similaire à celle utilisée sur WhatsApp et les utilisateurs peuvent importer des contacts à partir de leur liste de contacts. Ils peuvent également envoyer des messages et des éléments multimédias, notamment des images, des documents et des images. Une différence majeure par rapport aux autres applications de messagerie instantanée est qu’Ayoba a une intégration SMS. Cela signifie que vous pouvez envoyer un message à n’importe lequel de vos contacts, même si celui-ci n’utilise pas Ayoba. Votre message est envoyé sous forme de SMS.

Selon Rob Shuter, président et chef du directoire du groupe MTN, Ayoba sera prochainement équipé de ses fonctionnalités d’assistant « d’argent mobile d’intelligence artificielle », de sorte qu’il puisse être utilisé pour effectuer des paiements sur des plates-formes de médias sociaux et leur fournir des informations utiles sur les services MoMo de MTN. Une amélioration qui fera de l’application un véritable tout en un.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 19 août 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)