twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Awa Ndiaye : « Nous ne cherchons pas à fermer Seneporno mais… »

mercredi 31 janvier 2018

La Présidente de la Commission de protection des données personnelles (CDP), Awa Ndiaye est très remontée contre l’administrateur du site Seneporno. Et pour cause, elle accuse ce dernier de divulguer des vidéos sans l’accord de leurs propriétaires.

Mme Ndiaye est d’autant plus outrée par les agissements de « Kocc Barma » que les interpellations des personnes dont les droits ont été violés ne peuvent pas aboutir : « Qu’est-ce que nous pouvons faire ? Quelles sont les suites que nous pouvons donner lorsque quelqu’un vient vers nous et nous dit nous prenions immédiatement en charge et immédiatement nous essayons d’abord de faire en sorte que l’élément incriminé soit retirée. Très souvent on arrive à retire. C’est plus difficile parce qu’on n’a pas de contact avec la personne qui est derrière. Il se fait appeler Kocc Barma ».

Selon elle, « personne n’interdit les sites pornographiques s’ils sont légalement constitués, chacun a le droit, ce sont des sites pour adultes. Ce n’est pas notre rôle de les interdire ». Mais, précise-t-elle ce qu’ils veulent, c’est de faire en sorte que l’administrateur de ce site pour adulte se conforme à la loi.

N’empêche, la présidente de la CDP est déterminée à arriver à ses fins. C’est d’ailleurs, dans cette optique que, en plus de la correspondance adressée au Premier ministre, que la brigade de répression contre cybercriminalité a été saisie pour mettre un terme aux dérives de Kocc Barma.

L’ancienne ministre de la Femme, de conclure : « Il faut que nous sachons qui il est, pas pour interdire son site, mais pour qu’il revienne dans la légalité ».

(Source : Pressafrik, 31 janvier 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)