twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Avec l’Afro, l’Afrique détient sa première cyptomonnaie

vendredi 14 décembre 2018

Depuis le 13 décembre 2018, le continent africain dispose de sa propre cryptomonnaie. Il s’agit de l’Afro, lancé par la Fondation éponyme, organisation non-gouvernementale basée à Genève en Suisse. Dans un communiqué publié à cet effet, la Fondation Afro affirme que cette nouvelle monnaie est conçue « pour accompagner la croissance et le développement de l’Afrique », dans un contexte où de multitudes de monnaies locales entravent les échanges et la croissance du continent.

« Première cryptomonnaie lancée pour l’Afrique, l’AFRO a été conçue pour accompagner la croissance économique du continent et son développement sociétal. Elle vient notamment réduire les coûts de transaction et de transferts de fonds, faciliter les échanges commerciaux entre pays et régions du continent et contribuer à l’inclusion financière des individus et des PME africaines. L’AFRO est 100% Proof of Stake (POS), pour ne consommer que très peu d’énergie, tenant compte ainsi des dernières évolutions technologiques de la blockchain. », explique l’ONG, qui ajoute que 750 milliards d’AFROS ont été émis le 19 juin 2018 en corrélation avec le PIB et la masse monétaire du continent, soit symboliquement l’équivalent de 600 AFROS par habitant.

Dans le cadre du lancement de l’AFRO, la Fondation Afro annonce la mise en place d’une grande opération de sensibilisation pour permettre au plus grand nombre d’utilisateurs de découvrir et d’expérimenter l’usage de l’AFRO en tant que monnaie panafricaine transrégionale, en offrant aux 200.000 premiers utilisateurs un portefeuille (wallet) avec 50 AFROS.

(Source : Digital Business Africa, 14 décembre 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)