twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Avanti Communications et Turksat renforcent leur partenariat sur le marché de l’Internet haut débit en Afrique

jeudi 15 septembre 2022

La demande en connectivité data de qualité croît en Afrique. Les opérateurs télécoms multiplient les actions pour y faire face. Mais les investissements concernent encore en grande partie les zones urbaines. Face aux zones rurales qui demeurent mal couvertes, les opérateurs satellites se mobilisent.

Le fournisseur britannique de connectivité à haut débit par satellite Avanti Communications et l’opérateur turc de satellites de communications Turksat ont annoncé, mardi 13 septembre, le renforcement de leur partenariat qui leur permettra de répondre à la demande croissante en connectivité à haut débit en Afrique. Selon les termes de l’accord de cinq ans, ils mettront en commun la capacité et la couverture des satellites HYLAS 4 et HYLAS 2 d’Avanti avec le nouveau satellite Turksat-5B de Turksat pour parvenir à leurs fins.

Kyle Whitehill, le président-directeur général d’Avanti, a déclaré que ce partenariat exprimait l’objectif partagé par les deux entreprises qui est « de lutter contre la fracture numérique en créant de meilleures connexions dans les régions du monde où l’infrastructure terrestre est limitée ».

Hasan Hüseyin Ertok, le président-directeur général de Turksat a souligné que ce « partenariat débloquera de grands potentiels, apportera plus de valeur et de facilité à de nombreux clients dans de nombreux secteurs verticaux ».

Selon l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA), le taux de personnes qui accèdent à Internet en Afrique subsaharienne est actuellement de près de 30% bien que le nombre de personnes couvertes par le réseau télécoms avoisine les 54%. Ericsson justifie cette situation par la grande présence de la 2G qui représentait encore près de 38% de la technologie réseau en 2021.

Dans certains pays, la 2G est encore largement dominante en zone rurale. Dans d’autres pays où la 3G est déjà assez répandue, la mauvaise qualité de service entrave aussi l’accès des populations urbaines comme rurales à de la data de qualité. Les opérateurs satellites voient dans ces faiblesses un marché sur lequel consolider leur présence.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 15 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik