twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Autorité de régulation des télécommunications et des postes : Ce qui attend Abou Lo

vendredi 16 novembre 2012

Abou Lo a enfin pris ses fonctions à l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Son prédécesseur Thierno Alassane Sall lui a passé le témoin hier et lui a fait part des nombreux défis auxquels il doit faire face.

Thierno Alassane Sall a définitivement quitté la direction de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Après six mois de service, ce dernier, devenu ministre des Infrastructures et des Transports, a laissé la place à Abou Lo, tout dernièrement ministre de la Communication, des Télécommunications et des TIC. Mais, c’est un Thierno Alassane Sall très en verve qui a passé hier le témoin à son successeur en lui indiquant la voie à suivre.

“Mon passage a été bref mais extrêmement enrichissant. Il m’arrivait de prendre des décisions très difficiles. Parfois, vous aurez des décisions que vous aurez à prendre qui seront très douloureuses. J’ai dû prendre beaucoup de décisions mais, il y en a peu que je regrette“, a informé M. Sall. ‘’L’une des caractéristiques de notre société est de vouloir que toutes les questions soient débattues sur la place publique. J’ai géré des dossiers comme l’affaire MTL, l’affaire Cheikh Amar. Aucun secret relatif à ces questions n’a été retrouvé dans la rue’’, a-t-il ajouté.

‘’Le lynchage médiatique’’

Les membres du Collège de l’ARTP n’ont pas manqué de souligner à Abou Lo les nombreux chantiers qui l’attendent. Ces derniers ont pour nom la poursuite des partenariats noués entre l’ARTP et certaines structures comme les universités de Saint-Louis et de Dakar, la remotivation du personnel. “Sous votre (Thierno Alassane Sall, NDRL) impulsion, l’ARTP a retrouvé ses lettres de noblesse. M. Abou Lo, il vous appartient de continuer ce travail’’, a soutenu la présidente du Collège de l’ARTP, Mme Fatou Diop Blondin Ndiaye. ‘’Le lynchage médiatique dont nous avons fait l’objet avec des procès ou même des incarcérations a créé une démotivation au sein de l’entreprise. Trois DG en une année et une refonte dans l’organe, c’est difficile. Il faut remotiver le personnel, stabiliser l’ARTP sinon, nous n’atteindrons pas les objectifs que nous nous sommes fixés’’, exhorte-t-elle au nouveau DG de l’ARTP.

‘’Au moment où vous venez de prendre fonction, les agents sont démotivés. Les compétences ne sont pas valorisées mais, il y a des agents compétents qui ne demandent qu’à être mis dans de très bonnes conditions. Il faut décliner une vision partagée et faire le diagnostic de l’environnement interne de l’entreprise pour faire de l’ARTP une institution de performance“ a fait savoir, de son côté, le représentant du personnel, Ahmadou Lamine Ndour, au nouveau directeur général de l’ARTP.

’’Sous la rampe de mauvaises nouvelles’’

De son côté, Abou Lo tend la main à toute l’équipe qui compose l’ARTP pour sortir la boîte de l’ornière. “L’ARTP a été connue sous la rampe de mauvaises nouvelles. Il est de notre ressort de tenir cette boîte, pour qu’elle devienne une boîte de référence. Nous devons éliminer les suspicions et revenir dans le cœur de notre métier, à savoir le développement des télécommunications et des postes“, a-t-il appelé. Toutefois, a-t-il souligné, l’ARTP ne va surtout pas oublier son rôle de régulateur. “Il faut faire du secteur de l’économie numérique un secteur créatif d’emplois. Nous allons assurer la qualité du service et je m’engage à continuer tous les engagements pris par mon prédécesseur“, a ajouté Abou Lo.

Aliou Ngamby Ndiaye

(Source : Enquête, 16 novembre 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)