twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Audition de Cheikh Tidiane Mbaye par le Sénat : « Il y a de réelles menaces sur la Sonatel »

mardi 10 août 2010

Le Directeur général de la Sonatel est inquiet quant au devenir de la Société nationale des télécommunications (Sonatel) avec le contrôle par Global Voice, des communications internationales. Après son audition, hier, par la commission ad hoc mise en place par le Sénat, Cheikh Tidiane Mbaye a déclaré que la Sonatel est en danger et a exprimé ses regrets quant aux perturbations notées la semaine dernière sur le réseau.

« L’entreprise est en danger avec l’arrivée de Global Voice. Les travailleurs sont inquiets. Le personnel est complètement désemparé », a déclaré le Directeur de la Sonatel devant la presse au sortir de son face à face avec les sénateurs, membres de la commission ad hoc mise en place pour l’auditionner suite aux perturbations notées ces derniers jours dans le réseau.

Des perturbations que regrette Cheikh Tidiane Mbaye. Il a déclaré qu’il n’était pas au Sénégal, lors de la grève de la Sonatel. Une grève qui, selon lui, a été déclenché par le personnel technique.

« Ce qui s’est passé est regrettable. J’en profite pour exprimer mes regrets. J’étais en voyage, lorsque le personnel technique n’a pas fait son travail. Dès mon retour, j’ai réuni tous les travailleurs pour leur dire que quelle que soit la situation, ils doivent travailler normalement. Plus jamais, cette situation ne se reproduira », promet-il.

Le Directeur général de la Sonatel refuse de s’épancher sur le cas Global Voice. « Je ne dirai pas grand-chose sur Global Voice. C’est une affaire en cours de traitement et nous poursuivons les discussions », dit-il,

Selon lui, si l’Agence de régulation des télécommunications et des postes les avait contactés, Global Voice ne serait pas au Sénégal.

(Source : Nettali, 10 août 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)