twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Audience avec Sidy Lamine Niasse : Yakham Mbaye annonce l’imminence d’un consensus

lundi 13 mars 2017

Le différend entre le groupe WAL FADJRI et les tenants du pouvoir est en phase d’être réglé. En effet, le ministre de la Communication et de la Culture, avec à ses côtés le secrétaire d’Etat, Yakham Mbaye, et le Directeur général de l’ARTP, Abdou Karim Sall, a reçu, ce lundi, le Président directeur général du groupe Wal Fadjri accompagné de certains de ses collaborateurs. A l’issue de la rencontre, qui a duré près de trois heures de temps, Yakham Mbaye a fait état d’un consensus en voie d’être trouvé.

« Aujourd’hui avec le ministre de la Communication Mbagnick Ndiaye et le Directeur général de l’ARTP nous avons reçu le PDG du groupe WAL Fadjri monsieur Sidi Lamine Niass accompagné de ses collaborateurs. Nous avons eu une très longue discussion et très fructueuse. Le PDG du groupe Wal Fadjri a mis sur la table des éléments constitutifs de plainte de désaccords relativement à des créances. Nous avons examiné le sujet en profondeur ; il nous a livré des explications et nous lui avons livré des explications. Au terme des discussions, nous avons convenu de revoir le sujet en profondeur. Parce que le contentieux est né dans l’année 2011 et comme l’Etat est une continuité, nous avons décidé de nous revoir, parce qu’en l’état actuel des discussions, nous n’avons pas eu tous les éléments de réponses. Il y a un travail technique à faire et l’ARTP se charge de faire le travail dès aujourd’hui.

Nous avons convenu demain à 12h30 de nous retrouver ici avec les éléments de réponses techniques qui viendront de l’ARTP pour approfondir les discussions et s’il s’agira de prendre des décisions et les autorités compétentes prendront ces décisions. En résumé, Walf a mis des éléments sur la table et tous ces éléments n’étaient pas à notre connaissance et on a convenu de ça. Donc, nous aussi avons mis à la disposition de WAL FADJRI des éléments et nous avons confronté ces éléments. La conclusion est qu’il y a un éclairage supplémentaire à faire qui sera le travail de l’ARTP et ce travail se fera en toute diligence parce qu’il est compris que dans ce travail ,il n y a aucun soubassement politique » a déclaré le secrétaire d’Etat à l’issue de la rencontre.

Pour ce qui concerne le groupe WAL FADJRI, la direction indique qu’elle va attendre la rencontre de demain pour se prononcer sur la question.

(Source : Wal Fadjri, 13 mars 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)