twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Audience accordée au président de France Télécom : Abdoul Mbaye rappelle le respect d’une concurrence saine entre opérateurs

mardi 29 janvier 2013

Le Premier ministre Abdoul Mbaye a rappelé, le week-end dernier, que si le gouvernement a annulé la surtaxe dans le secteur des télécommunications et procédé à un ajustement de l’impôt sur les sociétés à un taux raisonnable, c’est surtout pour inciter les entreprises à réaliser des investissements importants.

C’était à l’occasion de l’audience accordée à Stéphane Richard, président du groupe « France Télécom », en visite de travail à Dakar, et à Alioune Ndiaye, directeur général de la Sonatel, accompagnés de leurs collaborateurs. Abdoul Mbaye a rappelé, au cours de l’audience, « la fierté » du Sénégal de disposer d’une entreprise comme Sonatel, « fleuron de son économie au niveau de la bourse régionale et en Afrique ».

Il a ensuite déclaré que le président Macky Sall accorde un intérêt particulier au domaine de l’Internet et qu’il veillera à ce que tous les obstacles soient levés pour favoriser son développement à travers le pays, rapporte un communiqué de la Primature rendu public, hier.

Pour Abdoul Mbaye, le respect des règles d’une concurrence saine et loyale entre opérateurs reste une priorité du gouvernement et la réforme de la gouvernance de Sonatel ne devrait pas entraîner un déséquilibre entre France Télécom et l’Etat.

Prenant la parole, le président de France Télécom a d’abord félicité son hôte pour son action à la tête du gouvernement et a magnifié les bonnes relations que son groupe entretient avec le Sénégal. Il a ensuite remercié le gouvernement pour les efforts entrepris afin de renforcer l’attractivité du Sénégal, notamment par l’annulation de la surtaxe appliquée au secteur des télécommunications.

Il a préconisé le renforcement de la régulation économique , la stabilité des règles fiscales appliquées au secteur pour favoriser les investissements en évitant une pression fiscale très forte et la stabilité réglementaire pour limiter le nombre d’opérateurs de réseaux des télécommunications à des proportions raisonnables.

Il a révélé que la Sonatel a renforcé sa gouvernance via l’augmentation du nombre d’administrateurs de 9 à 10 et a mis en exergue le développement des activités du groupe en Gambie.

Cela contribue au rayonnement géographique de Sonatel en Afrique. Il a rappelé que la qualité des infrastructures (réseau et haut débit) est essentielle dans un secteur en perpétuelle évolution, notamment, avec l’arrivée du numérique et constitue un élément de compétitivité.

Samboudian Kamara

(Source : Le Soleil, 29 janvier 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)