twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Au Togo, les résultats d’examens de fin d’année se digitalisent

lundi 10 juillet 2017

Au Togo, alors que l’année scolaire tire à sa fin, le monde scolaire vient d’apprendre une bonne nouvelle. Une application mobile va digitaliser plusieurs services de l’Ecole togolaise, dont les résultats des examens de fin d’année. Jusqu’ici, certains résultats d’examens pouvaient être accessibles via des numéros courts par sms. Mais l’application Suisco, lancée début juillet, révolutionne la donne en digitalisant ce service et en le rendant complètement gratuit.

C’est presque la première fois que le digital entre dans le système éducatif au Togo de cette manière, en fournissant des résultats d’examens gratuitement, rien qu’à base du numéro de table du candidat. Pour cette année, les candidats au BAC2 –qui se tient du 10 au 14 juillet- et ceux du BTS pourraient être les premiers à bénéficier de ce service. Pour les apprenants, ce sera un raccourci pour se libérer du stress de la proclamation des résultats ou de l’affichage très souvent dénaturée par des candidats à la recherche de leurs noms.

En dématérialisant ce service, Suisco annonce une transformation numérique qu’elle va introduire dans l’enseignement au Togo. Et pour cause, selon Mamouwa Gnamsim, Manager d’équipe et de projet à Suisco Sarl : « Suisco n’est pas qu’une application pour les résultats des examens mais une application de suivi scolaire ».

En réalité, la société qui lance cette application n’est pas novice en la matière. C’est elle qui permet depuis 2010 aux candidats d’obtenir leurs résultats (de BTS, BAC, Probatoire, BEPC) via SMS en envoyant leurs numéros de table au 6162 via le réseau Togocel. En lançant Suisco, la société capitalise les expériences de ces six dernières années et répond donc à des d’autres besoins constatés sur le terrain. C’est en cela que Suisco va au-delà des résultats scolaires.

Digitaliser l’école pour une meilleure performance !

Le service des résultats n’est que le premier volet d’un vaste projet de digitalisation ou de dématérialisation de plusieurs autres services de l’Ecole Togolaise. A l’avenir, Suisco est conçue pour entres autres transmettre des informations des institutions pédagogiques aux apprenants, aux parents et à tous les autres partenaires de l’éducation nationale. Ainsi, un parent suivre par exemple le statut de son enfant depuis son mobile. L’appli va renseigner sur les notes de l’élève, ces comportements en tant qu’apprenants (assiduité, retards au cours, activités extrascolaires, le calendrier ou programme scolaire). L’élève lui pourra consulter ses notes, se faire une idée de ses évaluations par ses encadreurs. L’application prévoit aussi d’autres informations d’ordre général utiles pour la modernisation du système éducatif. Un ambitieux projet qui s’appuie sur le numérique pour faciliter les relations entre l’école et ses partenaires.

Pour les promoteurs de Suisco, « comprendre les relations entre l’école et le travail scolaire des enfants est indispensable pour garantir la réussite » et il faut s’adapter à l’évolution des relations entre tous les acteurs de l’éducation. Ainsi, Suisco vient réduire l’écart entre famille-école et école-apprenant ; accompagner la mise en œuvre des programmes pour une école de qualité au Togo. Chose évidente, de moins en moins de parents, pris par le temps, se renseignent sur le cursus scolaire de leurs enfants. Cette situation pourrait être corrigée puisqu’il ne sera plus nécessaire de se déplacer pour accomplir cette tâche.

En attendant le déploiement de toutes ces solutions, les résultats des examens de cette fin d’année scolaire seront disponibles sur l’application. En plus des échantillons des résultats des examens des années antérieures déjà renseignés (depuis 2010).

Le projet est porté par un togolais, Abdel Adoyi. Ce dernier a déjà fait parler de lui avec d’autres solutions technologiques innovantes comme Cauriel (un portemonnaie virtuel) ; facturiel (pour le payement des factures en ligne) et Relika, solution qui venait régler les problèmes de gestion de monnaies souvent à l’origine de disputes entre acheteurs et vendeurs dans certaines surface commerciales.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 9 juillet 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)