twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Au Sénégal, Somtou et les logiciels libres jouent la carte de l’inclusion financière dans une démarche frugale

lundi 27 juin 2016

En Afrique, l’économie informelle continue de représenter une part considérable du PIB et la démultiplication des petits métiers est plus que visible au coin des rues et des quartiers. Le secteur informel est là et vit au rythme de la croissance des capitales africaines !

Le manque d’organisation et de formalisation des acquis économiques dans ce secteur, demeure une plaie pour l’économie africaine. Au Sénégal la start-up dirigée par Ted Boulou a décidé à travers son outil hyper innovant Somtou de s’attaquer au secteur de l’informel en mettant à la disposition des micros-entrepreneurs, une console révolutionnaire à fière allure frugale.

La console Somtou a été conçu pour soutenir les micro-entrepreneurs du secteur informel en les aidant à gérer leurs entreprises via un ensemble de modules logiciels basés sur des logiciels libres. Composé d’une partie matérielle et d’une partie logicielle et fortement inspirée d’une démarche frugale, Somtou réoriente la technologie en la combinant à des matériaux naturels.

Cette console à l’allure particulière est faite en bois relevée une belle finition en menuiserie avec des touches et boutons issus de l’impression 3D. Son cœur matériel est essentiellement composé d’un Raspberry Pi, un nano-ordinateur open source mono-carte à processeur ARM qui a la taille d’une carte de crédit et nourrit par un rasbian, un système d’exploitation libre adapté et decliné de Débian, un OS de type Gnu/Linux. Les concepteurs de Somtou n’ont pas manqué de donner une âme à tout ce dispositif matériel en y intégrant un logiciel sans texte développé en Python avec un rendu fortement graphique qui donne à l’utilisateur une qualité de prise en main avec quasiment zéro pédagogie.

Destiné aux micro-entreprises africaines avec une excellente qualité d’adaptation à tous les métiers (vendeuses de poissons, vendeurs de tissus et pagnes, boutiquiers, vendeurs de fruits …), cet outil qui répond à un besoin concret a été entièrement monté au Sénégal et testé auprès d’une vingtaine de commerçants de trottoir qui pour le plus sont illettrés. La console Somtou a depuis lors fièrement évoluée et après avoir passé le cap du prototypage et des tests d’appétence client, elle est aujourd’hui prête à la commercialisation. Avec des modules d’enregistrement des ventes, d’analyses des chiffres, de gestion des stocks et de gestion des clients et de la caisse, la « console en bois » se positionne comme une belle créativité qui en plus de s’attaquer à la gestion du secteur informel, adresse aussi le sujet de l’éducation financière, donc du développement des compétences comptable et pourquoi pas bientôt de la bancarisation.

Si le caractère créatif de Somtou est aujourd’hui clairement identifié avec le prix de la meilleure start-up Sénégalaise entre 2014 et 2015 et son ascendance sûre et impressionnante, cet outil est aussi clairement la preuve que les logiciels libres sont un atout pour l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique. L’open hardware et les logiciels libres font de Somtou un dispositif simple et robuste qui n’attend qu’une grosse phase de déploiement pour valoriser le génie de son créateur.

(Source : Fonds Francophone pour l’Innovation Numérique, 27 juin 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)