twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Au Mali, une université virtuelle polytechnique ouvre ses portes avec pour ambition de former 10 000 jeunes africains par an

mardi 12 novembre 2019

L’Université virtuelle polytechnique privée de Kingui au Mali vient d’être officiellement lancée avec pour ambition de former 10 000 jeunes sur le continent chaque année. L’institution universitaire qui comprend trois écoles, à savoir : une école d’ingénieurs, une école de commerce et une école d’entrepreneuriat, offrira des programmes de cycle de Licence, Master et des certifications à vocation internationale.

Les inscriptions sont ouvertes à tous les Africains et se font en ligne via la plateforme de l’institution. Les formations se déroulent exclusivement à distance avec la particularité d’être accessibles via le Mobile Learning, une version du e-learning adaptée aux usages mobiles des apprenants.

La méthode d’apprentissage prévoit un accompagnement individuel des étudiants et des cours en modules. Chaque module dure entre deux à six mois, soit environ 20 à 168 heures d’études par module.

Le projet est porté par le groupe FAMIB, une entreprise numérique spécialisée dans le secteur de l’informatique et de la bureautique. L’institution malienne s’est associée à des partenaires à l’instar de Microsoft, HEC, Institut national des sciences appliquées EUROMED, ainsi qu’à des universités virtuelles en Afrique dont celles du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Gabon et de la Tunisie.

Selon le directeur du groupe FAMIB, Amadou Diawara, les formations proposées par l’université seront en adéquation avec les besoins des entreprises. Pour être plus proche des entreprises, l’école abrite en son sein un incubateur en ligne de projets entrepreneuriaux afin d’accompagner les étudiants dans le processus de création d’entreprises.

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 12 novembre 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)