twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Au Ghana, l’Autorité de la cybersécurité recense les acteurs de l’écosystème

jeudi 11 mai 2023

L’Autorité ghanéenne de la cybersécurité (Cyber Security Authority -CSA-) recense les différents acteurs du secteur. Selon la loi sur la cybersécurité votée en 2020 (Cybersecurity Act, 2020), la CSA est chargée d’accréditer les acteurs de l’écosystème.

Le recensement lancé par l’Autorité ghanéenne de la cybersécurité concerne les fournisseurs de services de cybersécurité, les établissements de cybersécurité et les professionnels de la cybersécurité.

Les licences et accréditations que délivre la CSA catégorisent les différents acteurs et définissent leurs périmètres d’interventions. Ainsi, les licences sont destinées aux fournisseurs de services de cybersécurité et les certifications aux établissements et professionnels.

Pour être retenu comme fournisseurs de services de cybersécurité, il faut être en mesure, entre autres, d’évaluer la vulnérabilité et d’opérer des tests d’intrusion ; d’intervenir dans l’appui à des procédures judiciaire par la capacité d’identification, d’acquisition, de conservation, de traitement ou d’analyse de données numériques. De même, les FCS devront avoir des aptitudes à assurer la surveillance, la détection, la prévention, l’atténuation des menaces ; soit des aptitudes d’un CERT ou d’un SOC. Ils sont appelés à assurer la gouvernance des risques cybers et à fournir des services de conseils, selon les conformités établies en République ghanéenne. Ces “Cybersecurity Service Providers (CSPs)” devront également être capables d’assurer des formations, selon les normes du ‘’cybersécurity act’’du pays.

Les établissements de cybersécurité “Cybersecurity Establishments” devront disposer d’une installation avec des équipements requis, avec des procédures opérationnelles dans leurs différentes interventions, essentiellement en appui des procédures judiciaires. Il s’agit d’être en mesure d’identifier, d’acquérir, de conserver, de transformer, d’analyser et de communiquer des données stockées sous un format numérique ou des preuves dans des procédures judiciaires. Ces mêmes conditions sont exigées pour fonctionner comme un CERT ou un SOC.

Enfin, les professionnels de la cybersécurité “Cybersecurity Professionals (CPs)”, pour être confirmés comme tels et avoir leurs accréditations, devront être en mesure d’évaluer les vulnérabilités et opérer des tests d’intrusion, proposer des services de réponse ; avoir des compétences dans la gestion des risques de cybersécurité, la gouvernance et la conformité.

Selon l’Autorité ghanéenne de cybersécurité, ces dispositions permettront de doter l’écosystème numérique du pays de structures et professionnels compétents pour la sécurité numérique. La CSA a été instituée par la loi sur la cybersécurité de 2020. Elle a pour entre autres missions, la régulation, la gestion (prévention et réponses aux incidents de cybersécurité), la promotion d’un espace numérique sécurisé, la collaboration avec des agences internationales de cybersécurité etc.

Souleyman Tobias

(Source : CIO Mag, 11 mai 2023)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik