twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Au Cameroun, un arrêté fixe les types et seuils de marchés publics pouvant être dématérialisés en 2020

vendredi 6 mars 2020

Le ministre en charge des Marchés publics (Minmap), Ibrahim Talba Malla, vient de publier un arrêté fixant les seuils et les types de marchés pouvant faire l’objet de passation par voie électronique au titre de l’exercice 2020.

Le document indique que l’on peut inscrire dans cette catégorie, les marchés d’un montant au moins égal à 500 millions FCFA pour ce qui concerne les routes. Pour les marchés des autres infrastructures, le seuil est d’au moins 250 millions FCFA.

Pour les bâtiments et équipements collectifs, le montant est au moins égal à 100 millions de FCFA. Dans le cadre des marchés des approvisionnements généraux, le seuil est au moins égal à 50 millions FCFA. Quant aux marchés des services et prestations intellectuels, le montant est au moins égal à 50 millions FCFA.

Le processus de passation des marchés par voie électronique se fait à travers la plateforme de dématérialisation «  Cameroon Online E-procurement System  » (Coleps). L’implémentation de Coleps est financée par la Corée du Sud, à hauteur de 3 milliards FCFA.

L’objectif final est de réduire la corruption dans le secteur des marchés publics au Cameroun. Car bien souvent, c’est le contact entre les prestataires et les fonctionnaires qui favorise certaines collusions. Pour preuve, dans son rapport présenté fin 2018, la Commission nationale anticorruption (Conac) classe le ministère des Marchés publics comme l’administration la plus corrompue du pays.

Sylvain Andzongo

(Source : Agence Ecofin, 6 mars 2020)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)