twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Attribution des fréquences : vers la définition des règles de procédures

jeudi 5 octobre 2017

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), est en train de travailler à définir les procédures d’attribution des fréquences répondant « aux meilleures normes dans l’usage du spectre ». L’annonce a été faite hier, mercredi 4 octobre par Abdou Karim Sall. Le directeur général de l’Artp s’exprimait lors d’un séminaire de vulgarisation des procédures liées à la gestion des fréquences, axé sur le thème : “Procédures d’attribution des fréquences : enjeux et nouveaux défis”.

« Nous travaillons au niveau national pour définir les règles, méthodes et procédures d’attribution des fréquences aux services répondant aux meilleures normes dans l’usage du spectre », a-t-il déclaré.

Il a constaté une prolifération de différentes technologies de réseau sans fil dont la conséquence est la forte augmentation de la demande, entraînant l’exploitation de plusieurs réseaux radioélectriques au Sénégal. Concernant la radio, M. Sall a fait savoir que 276 réseaux sont autorisés pour 457 canaux de fréquences. De même pour les télés, 31 réseaux sont autorisés pour 147 canaux de fréquences. « Les fréquences ne sont pas infinies. Cette situation de pénurie devrait nous pousser à gérer à bon escient ces fréquences à travers la radio numérique terrestre (RNT), indique-t-il.

Par ailleurs, il informe que l’ARTP va procéder au toilettage du réseau pour avoir une idée sur les radios qui sont fonctionnelles. Selon lui, le pays gagnerait beaucoup plus en libérant des fréquences avec la Rnt.

Abdou Karim Sall ajoute qu’en raison de la saturation de son réseau, Dakar sera la première ville du pays où l’Artp procédera au lancement de la phase pilote de la Rnt.

Ndeye Aminata Cissé

(Source : Sud Quotidien, 5 octobre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)