twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Attribution de licences MVNO : ‘‘La procédure a été transparente de bout en bout’’

mercredi 30 août 2017

Le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a apporté des éclairages sur l’attribution des trois licences MVNO, en juin dernier.

Le directeur de l’Artp estime que la procédure, dans le dossier d’attribution des trois licences MVNO (Opérateur mobile virtuel), ne souffre d’aucune irrégularité. ‘‘Nous avons lancé un marché. C’est-à-dire une compétition pour l’attribution de trois licences MVNO ; la procédure a été transparente de bout en bout. Il y a un parmi les postulants qui avait émis des réserves et qui avait sollicité l’arbitrage de l’Autorité de régulation des marchés publics ARMP. Cette dernière avait demandé à ce qu’on suspende la procédure, le temps de délibérer sur la question.

C’est ce qu’elle a fait et nous a demandé de passer à la Direction centrale des marchés publics (Dcmp), pour faire la revue, à laquelle nous avons remis l’ensemble des revues nécessaires. Elle nous a envoyé une correspondance, il y a quelques jours, pour nous dire qu’il n’y a aucun problème dans la procédure. La lettre a été transmise à l’Armp, et je pense qu’ils vont lever la suspension de la procédure, demain en principe (Ndlr : aujourd’hui), si la commission se réunit’’, a-t-il expliqué hier, en marge de la rencontre Facebook/Artp.

En juin dernier, l’attribution des licences MVNO à GFM, Origines Sa et Sirius Télécoms Afrique appartenant respectivement à Youssou Ndour, El Hadji Ndiaye et Mbackiyou Faye a été vivement dénoncée par les autres soumissionnaires. Le 6 juin dernier, les dossiers de Sirius Telecom Afrique, Origines S.A, Oumou Leader Distribution Equipement, Vectone Mobile S.A, CCBM, Africa Access, GFM, Starlog, Wiss Africa, Wotel et la Poste ont été ouverts. Après l’ouverture des plis, deux ont été éliminés, avant que les trois ci-devant cités ne soient retenus.

Ces derniers qui parlent d’une violation du règlement intérieur de l’appel d’offres ont introduit une demande de recours à l’Armp. ‘‘La procédure a été transparente de bout en bout. Ceux qui ont été choisis ont été les plus méritants, ceux qui avaient proposé des dossiers financiers et techniques les plus intéressants sont ceux qui ont été choisis. Nous avons publié, il y a quelques jours, la liste des attributaires provisoires. Dans les jours à venir, nous allons dérouler la procédure d’attribution définitive à travers un décret qui va être signé par le président de la République’’, a annoncé Abdou Karim Sall.

Ousmane Laye Diop

(Source : Enquête, 30 août 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)