twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Attribution de la 4G : Optic appelle à une concertation urgente des parties prenantes

jeudi 28 janvier 2016

L’Organisation des Professionnels des TIC du Sénégal est très préoccupée par la question de l’attribution de la 4G qui fait débat depuis un moment dans le secteur des télécommunications au Sénégal . L’OPTIC, membre du CNP, dont la position a toujours été de privilégier le dialogue public/privé en amont de toutes les décisions structurantes pour le secteur de l’Economie Numérique, « appelle à une concertation urgente des parties prenantes dans le but de trouver une solution alliant au mieux l’intérêt des utilisateurs, des différents acteurs et une bonne évolution du secteur. »

« Le numérique est un enjeu de gouvernance économique et sociale partout dans le monde. La question de la 4G, hautement stratégique pour le Sénégal, devra nécessairement faire l’objet d’une concertation publique/privée afin de trouver les solutions idoines et d’atteindre les objectifs du PSE pour un Sénégal Numérique » explique les professionnels du secteur dans un communiqué parvenu à Socialnetlink.org.

Optic , médiateur de la crise 4G

L’Organisation des Professionnels des TIC du Sénégal se dit prête à jouer le rôle de médiateur afin de trouver une solution rapide à cette crise. « Consciente de cette situation et de ses responsabilités d’organisation professionnelle représentative du secteur, OPTIC entend jouer dès à présent ce rôle de médiateur entre les différents acteurs (Etat, opérateurs de télécommunication, autres acteurs du numérique, Consommateurs,…) afin d’aboutir rapidement à la solution tenant compte des préoccupations des parties-prenantes et privilégiant l’intérêt du Sénégal » rapporte le document.

(Source : Social Net Link, 28 janvier 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)