twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Atteinte à l’ordre public : Libom Li Likeng annonce une répression dissuasive des faits perpétrés sur la Toile

mercredi 15 juillet 2020

En échangeant avec la presse au sujet des dérives sur les réseaux sociaux, le 13 juillet dernier à Yaoundé, le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, a annoncé un durcissement de la législation camerounaise contre les cybercriminels.

En perspective, a indiqué le membre du gouvernement, au regard de la recrudescence des actes cybercriminels et autres dérives, à travers les réseaux sociaux, le gouvernement prévoit la modification de la législation en vigueur, dans l’optique d’une répression dissuasive des faits perpétrés en ligne, et constitutifs d’incitations ou d’atteinte à l’ordre public, à la paix sociale ou aux valeurs fondamentales de la République.

«  Cette modification, qui est déjà amorcée, vise également à accentuer le rôle et la responsabilité des opérateurs de communications électroniques, dans la surveillance et la lutte contre la criminalité cybernétique  », a déclaré le Minpostel.

Toujours selon Minette Libom Li Likeng, le gouvernement prévoit l’élaboration d’une charte de protection des mineurs en ligne dans le but de mieux protéger les mineurs victimes des infractions perpétrées à travers les réseaux sociaux  ; l’élaboration d’une réglementation en matière de protection des données à caractère personnel  ; l’introduction des modules de cybersécurité dans les programmes scolaires  ; sans oublier le déclenchement de la procédure de ratification de la convention de Budapest sur la cybercriminalité qui permettra au Cameroun de renforcer sa coopération internationale en matière d’investigation numérique.

En outre, le Minpostel a annoncé le lancement dans les tout prochains jours, d’une vaste campagne nationale de sensibilisation à la culture de la cybersécurité et à l’utilisation responsable des réseaux sociaux.

Sylvain Andzongo

(Source : Stop Blablacam, 15 juillet 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 141 900 abonnés Internet

  • 12 848 086 abonnés 2G+3G+4G (97,77%)
    • 2G : 27,55%
    • 3G : 46,81%
    • 4G : 25,65%
  • 163 820 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 126 486 clés et box Internet (0,96%)
  • 3 508 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,27%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 540

- Taux de pénétration des services Internet : 81,08%

(ARTP, 30 juin 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 216 286 abonnés
- 175 400 résidentiels (81,10%)
- 40 886 professionnels (18,90%)
- Taux de pénétration : 1,33%

(ARTP, 30 juin 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 17 728 844 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)