twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Attaques de Youssou Ndour contre le candidat Abdoulaye Wade : Le Cnra corrige la Tfm et exige un droit de réponse

lundi 12 mars 2012

Le groupe de presse de Youssou Ndour s’est rendu coupable d’avoir diffusé, dans la soirée du vendredi 9 mars dernier, une émission dénommée Baat au cours de laquelle, le leader du mouvement Fékké ma ci bolé s’est livré à des attaques contre le candidat de la coalition des ‘Fal 2012’. Ce comportement a valu à la Télévision futurs médias (Tfm) une mise en demeure du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra). D’abord, parce que Youssou Ndour se trouve être, par ailleurs, le propriétaire de cette chaîne de télévision. Ensuite, parce que personne ne figurait sur le plateau pour défendre le candidat Abdoulaye Wade et pour apporter la réplique au patron de Tfm.

Ainsi, les collaborateurs de Mme Nancy Ndiaye Ngom estiment que de tels faits violent, à tout point de vue, la loi sur le Code électoral, notamment sur l’équité, l’équilibre et le pluralisme dans le traitement de l’information relative aux candidats en période de campagne électorale. En conséquence de quoi, les ‘gendarmes de l’audiovisuel’ préviennent la Tfm contre d’éventuelles sanctions qui pourraient en découler, en cas de persistance dans cet impair. Et ce n’est pas tout ! Le Cnra intime l’ordre à la Tfm d’accorder un droit de réponse à la coalition des ‘Fal 2012’.

Depuis le début de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle, le Cnra s’illustre par de nombreuses sorties pour recadrer des télévisions privées et publiques qui se distinguent par des dérapages notés sur leurs antennes. Ces impairs sont, le plus souvent, liés au manque d’équilibre dans le traitement de l’information politique entre candidats. La dernière mise en demeure a été servie à la chaîne privée Canal Infos, suite à la diffusion, sur ses antennes, d’une série de reportages en direct du candidat Abdoulaye Wade à Touba, Tivaouane et Mbour, où sa coalition avait entamé sa campagne électorale en vue du second tour du scrutin présidentiel.

Pape Ndiaye

(Source : Wal Fadjri, 12 mars 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)