twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Attaques contre les télécom kényan : Une société somalienne pointée du doigt

dimanche 8 septembre 2019

Le Kenya est victime ces derniers mois de plusieurs attaques contre ses tours de télécommunication le long de sa frontière nord avec la Somalie. Si les shebabs revendiquent ces attaques, un rapport pointe aussi la responsabilité d’une société somalienne de télécom.

Une dizaine d’attaques depuis le début de l’année ont provoqué des coupures de réseau dans la région. La plupart sont revendiquées par les terroristes shebabs. Mais un rapport pointe également du doigt une société somalienne de télécommunication qui aurait commandité ces sabotages.

Un rapport confidentiel des services de sécurité kényans, dévoilé par la presse locale, dénonce en effet une alliance entre une société somalienne de télécommunication, sans la citer, et les terroristes shebabs.

Pour garantir son monopole le long de la frontière, elle aurait demandé aux shebabs de détruire des infrastructures de télécommunication kényanes, provoquant un blocage complet du réseau. En retour, 3 millions de dollars auraient été versés au groupe terroriste. Une somme qui lui permet de mener à bien ses opérations meurtrières dans la région.

L’alliance aurait été scellée en 2016 déjà et cette société de télécommunication assurerait également, grâce à son réseau, la collecte de taxes imposées par les shebabs dans les régions qu’ils contrôlent.

Ce rapport confidentiel n’est pas révélé aujourd’hui par hasard. La crise entre la Somalie et le Kenya est à son apogée, les deux pays se disputant un territoire maritime. Tous les coups sont permis pour affaiblir le pays voisin. Le litige devrait être tranché en novembre prochain par la Cour internationale de justice de La Haye.

(Source : RFI, 8 septembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)