twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Atos Sénégal veut participer à la création d’emplois

mercredi 22 juin 2016

Atos s’implante désormais au Sénégal. Cette société de services intervient dans l’industrie, la santé, l’éducation, les services financiers et tout ce qui est e-gouvernement. Atos veut participer à la création d’emplois au Sénégal.

Atos veut faire de Dakar un hub informatique. Implanté au Sénégal, depuis 18 mois, ce centre numérique de services a décidé de renforcer l’offre de formation chez les jeunes. Selon le Directeur du centre numérique de services Atos Sénégal, Mamadou Ndoye, l’objectif de recruter 200 jeunes en 2015 a été atteint. ‘’En 2015, on voulait arriver à recruter 200 collaborateurs, mais nous l’avons dépassé et l’objectif sur 2016 est de recruter un nombre de 400’’, dit-il. L’ambition, d’ici 2018, est d’avoir 1 000 collaborateurs et 2 000 en 2020. En ce moment, la société Atos Sénégal compte plus de 250 collaborateurs. La stratégie adoptée à Atos Sénégal est de nouer des partenariats avec les écoles de formation, les universités et créer des écoles d’ingénieurs. Cela afin d’accompagner les jeunes dans leur formation, inciter les élèves à opter pour les séries scientifiques, afin de créer des emplois dans le pays.

Par ailleurs, le Directeur des ressources humaines, Mansour Guèye, avoue qu’ils exportent de la matière grise. ‘’Nous faisons partie de cette économie mondialisée, car un Sénégalais qui quitte son pays pour aller travailler en France est payé par rapport aux coûts de vie européens’’, souligne M. Guèye. Et c’est vice-versa. D’après Mamadou Ndoye, le choix du Sénégal n’est pas fortuit, car la Côte d’Ivoire était aussi visée. Mais l’avantage pour le Sénégal, dit-il, est que le pays présente une stabilité politique, des ressources humaines de qualité et d’infrastructures performantes en télécommunication, entre autres.

Aïda Diène

(Source : Enquête, 22 juin 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)