twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Atelier sur la formulation et mise en œuvre des politiques TIC en Afrique

mercredi 11 octobre 2006

Un atelier de ‘’formulation et mise en œuvre des politiques TIC en Afrique’’ se tient du 16 au 19 octobre à Dakar, selon un communiqué parvenu mercredi à l’Agence de presse sénégalaise.

Prévue àl’Institut africain pour le développement économique et la planification (IDEP), la rencontre a pour but de ‘’faciliter la prise de décision aux niveau politique pour la mise en œuvre d’une véritable société de l’information inclusive en Afrique’’, précise la même source.

Le texte précise que la manifestation est organisée conjointement par la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA), l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le réseau NetTel@Africa, le Centre canadien de ressources sur les cyber strategies (CEPRC/EPOLNET) et le ministère sénégalais des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l’information du Sénégal

Les thèmes de réflexions abordés au cours de cette rencontre sont, entre autres : ’’état d’avancement des recommandations du SMSI (Sommet mondial sur la scoiété de l’information)’’, ’’le rôle des différents acteurs dans la création d’une société de l’information inclusive’’, ’’les stratégies nationales TIC : défis et opportunités pour l’accès communautaire’’, ’’le rôle du secteur prive, des instituts de recherche la recherche et de la société civile dans la mise en œuvre de la société de l’information’’.

Sont attendus à l’atelier de Dakar des représentants des gouvernements, des régulateurs, des institutions et/ou organisations en charge de la mise en œuvre des politiques nationale TIC, les opérateurs et prestataires de services, les associations des consommateurs, du secteur privé, de la société civile, les institutions de recherche, les partenaires au développement.

La manifestation fait partie d’une série de quatre séminaires devant se tenir dans les différentes sous-régions d’Afrique. Elle intervient après ceux de Douala sur le thème ’’formulation et mise en œuvre des politiques TIC en Afrique - Favoriser le dialogue multi-acteurs’’ et celui de Johannesburg sur le thème ‘’la prise de décision dans les économies émergentes’’, précise le texte.

(Source : APS, 11 Octobre 2006)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)