twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Atelier régional sur la ressources humaines pour soutenir la migration des pays africains vers la TNT

lundi 14 septembre 2015

L’Union internationale des télécommunications (UIT), en collaboration avec le gouvernement ivoirien, a ouvert lundi à Abidjan un atelier régional pour réflechir sur la problématique du capital humain nécessaire pour soutenir la migration des pays africains vers la Télévision numérique terrestre (TNT) de même que la transition vers l’économie numérique dans ces Etats.

Des opérateurs de télécommunications, des régulateurs et des fournisseurs de services en provenance de 29 Etats (répartis sur les cinq parties du continent) prennent part à cet atelier ouvert à Hôtel Belle Côte (commune de Cocody) sous le thème « le rôle des ressources humaines dans la migration vers la Télévision numérique terrestre (TNT) et le développement de l’économie numérique ». La rencontre est prévue pour prendre fin vendredi.

Des experts en matière de formulation de stratégies au sein de départements ministériels de ces Etats y participent également avec des responsables des ressources humaines ainsi que des dirigeants d’instituts de formation et des écoles dans le secteur des télécommunications et des TIC. Ceux-ci sont appelés, lors de ces assises, à partager leurs expériences en matière de développement des ressources humaines avec les défis et contraintes auxquels leurs Etats font face à mesure qu’ils progressent vers une économie numérique et migrent vers la TNT.

Dans le cadre d’ateliers thématiques, les participants vont travailler à définir notamment un plan de renforcement des capacités des ressources humaines tant au niveau national que régional et œuvrer à clarifier les fonctions, les missions et les indicateurs de performanc e des métiers exigés. L’atelier leur permettra aussi de mieux appréhender les fonctions, les attributions et rôles des acteurs des TIC notamment des gestionnaires des ressources humaines dans la phase d’évolution vers l’économie numérique et vers la TNT.

« Je voudrais inviter chacun de nous à s’investir pleinement pour qu’à l’issue des travaux nous soyons tous en mesure de cerner l’ensemble des enjeux induits au niveau des ressources humaines par le passage de l’analogique au numérique, catalyseur de l’économie numérique toute entière », a recommandé le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications/Tic de Côte d’Ivoire (Artci), Bilé Diémélou. Celui-ci représentait le ministre ivoirien de la Poste et des TIC, Bruno Nabagné Koné à à l’ouverture de ces assises.

Le numérique est, signale-ton, une évolution technologique qui permet d’optimiser l’usage de la ressource spectrale par un accroissement du nombre de chaînes de télévision par fréquence. La technologie permet notamment d’obtenir une meilleur qualité d’image, de son, et de réduire les coûts de la transmission et de la diffusion des programmes télé et radio, signale-ton.

L’accord GE06 de l’UIT recommande aux pays signataires (dont ceux d’Afrique) de passer de l’analogique au numérique. Les délais du 17 juin 2015 (pour les pays diffusant en UHF) et du 17 juin 2020 (pour les pays diffusant en VHF) avaient été indiqués par l’instance. A ce jour 50 pays dans le monde dont sept africains ont pu achever leur basculement.

L’atelier d’Abidjan intègre les activités d’accompagnement de l’UIT aux Etats africains toujours en voie vers le basculement. Il s’agit de renforcer les capacités humaines et institutionnelles de ces Etats.

La Côte d’Ivoire (qui diffuse actuellement en VHF) en route également vers la TNT a effectué avec succès le jeudi 25 juin son premier test d’émission, de transmission et de réception en numérique (DVB-72).

(Source : ARTCI, 14 septembre 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)