twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Association des directeurs et responsables des systèmes d’information : Soutenir le gouvernement dans la création de l’économie numérique

lundi 24 décembre 2012

L’Association des directeurs et responsables des systèmes d’information du Sénégal est prête à soutenir les autorités dans la création de l’économie numérique, selon son président, Jacques Ntab. Il estime qu’il ne faut surtout pas rater cette nouvelle révolution.

« Il ne faut pas qu’on rate ce virage de l’économie numérique », avertit le directeur du Système d’information de la Senelec et par ailleurs, président de l’Association des directeurs et responsables des systèmes d’information du Sénégal, Jean Jacques Ntab. Le 14 décembre dernier, son association a organisé, à Dakar, la troisième It Forum. Cette manifestation a rassemblé des acteurs du système d’information de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Nord. « Nous avons eu des débats extrêmement riches qui allaient de la business intelligence à la technologie cloud en passant par la gestion des plans de reprise d’activité qui est aujourd’hui indispensable, surtout dans des entreprises comme les banques », se souvient M. Ntab.

L’It Forum, selon M. Ntab, consiste à faire une revue des technologies de l’information de l’heure, à échanger autour de celles-ci pour voir ce qu’elles apportent en termes de levier de croissance et de développement pour nos entreprises. « Cela va des technologies comme le cloud dont on parle beaucoup et dont on n’est pas tout à fait prêt à franchir la ligne jaune ». De son point de vue, l’informatique doit être perçue comme un système de création de valeur et non un système de coûts. Jean Jacques Ntab estime que le Dsi d’aujourd’hui doit s’attacher à trouver l’intérêt qu’il a à aller dans tel ou tel sens, voir vers quel projet engager l’entreprise. L’Association des directeurs et responsables des systèmes d’information du Sénégal est née il y a trois ans. Elle regroupe une trentaine de directeurs et responsables de systèmes d’informations dont les plus importants de la place. Selon Jean Jacques Ntab, elle a pour ambition de créer une synergie entre ses différents membres, pour trouver les meilleures pratiques. « Vu que les nouvelles technologies de l’information sont à tous les étages, on s’est dit qu’on peut constituer une force de proposition dans l’effort du gouvernement de créer une véritable économie numérique », soutient M. Ntab qui estime que les responsables de système d’information peuvent apporter un plus dans la compétitivité de nos entreprises et du développement en général.

Aly Diouf

(Source : Le Soleil, 24 décembre 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)