twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Artp : Abou Lo, un DG « allergique » à la Presse

jeudi 28 février 2013

Pas de déclaration, ni d’interview. Il a pris la décision d’être sous boîte vocale. Dans son environnement, la presse n’a pas son mot à dire. Elle est considérée comme « Personna non Grata ». Depuis qu’il a été bombardé directeur général de l’Artp, la fameuse boite à « scandale », Abou Lo, ancien ministre de la Communication, semble « vendre » ses interviews. Impossible de lui tirer le plus petit mot.

D’où le questionnement du journal La Gazette. Dans un grand reportage consacré à l’homme, le magazine essaie de creuser pour comprendre les raisons qui poussent ce ministre de la Communication à ne pas communiquer. Contrairement aux anciens Dg qui avaient de bonnes relations avec la presse, Abou Lo a préféré se « bunkeriser » dans son coin. Il filtre tout.

« Et tout porte à croire que la dernière visite avortée du ministre des TIC obéit à cette logique que le « bronze » s’est assignée », relatent nos confrères qui soutiennent que ce mutisme s’explique par le fait que « ces dix derniers années, des scandales à répétition ont éclaboussé la boîte », sans compter l’arrestation de l’ancien Dg (Ndongo Dio) qui est actuellement en prison.

La Gazette reprend les propos du journal « Libération » et informe que la visite avortée du ministre est à mettre dans cette ligne communicationnelle, celle du mutisme.

Mais jusqu’à quand ? s’interroge le journal. En tout cas, ce qui est sûr, Abou Lo a décidé de ne pas piper mots pour l’instant. Même si La Gazette qui se montre plus au moins réticente, est d’avis que « s’il ne se débarrasse pas des pratiques de ses prédécesseurs, il risque de connaître le même sort ».

(Source : Seneweb, 28 février 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)