twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Arrivée des Ntic à Guet-Ndar : Deux cents personnes formées en deux ans

samedi 19 août 2006

Dans le cadre du partenariat, l’association française Fidei (Formation, information, développement, échanges internationaux) a construit et équipé, dans le quartier des pêcheurs, un espace informatique (salle d’initiation et salle internet). Ainsi, cette année, du 3 au 28 juillet 2006, pour la seconde année consécutive, tous les enseignants de l’école Cheikh Touré de Guet-Ndar, ainsi que leurs collègues de l’hydrobase, d’Abdoulaye Mbengue Khaly, de Samba Ndiémé Sow et de Dodds ont subi une formation en maintenance, Word, Excel. Idem pour quatre directeurs de la Langue de Barbarie.

Pour relever le niveau de la formation, parrainée par le secrétaire général du gouvernement, Me Alioune Badara Cissé, la Fidei a envoyé, cette année, douze étudiants de 3e année de l’Ecole nationale supérieure de télécommunication de Paris. La formation a permis aux équipes pédagogiques de parfaire leurs connaissances sur certains logiciels pour faciliter leurs recherches sur Internet. Avant la fin de la formation des enseignants, à compter du 31 juillet, un second groupe composé d’instituteurs et d’étudiants français a pris le relais pour initier, jusqu’au 26 août, les élèves et les adultes du quartier à l’outil informatique.

Avec cette ouverture aux Ntic, l’on peut désormais dire qu’une véritable révolution est en train de s’opérer dans ce quartier des pêcheurs où toutes les structures ont pris part à cette formation. Sophie Ndiaye, trésorière de la mutuelle de santé de Guet-Ndar, de s’exclamer : "Nous ne sommes plus les analphabètes du 21e siècle". Et le président du comité de gestion de l’école de confirmer qu’environ plus deux cents personnes ont été formées en deux ans, "en attendant de remettre ça l’année prochaine".

La Fidei a aussi apporté son appui dans le domaine de la santé en octroyant une ambulance aux vingt mille âmes de Guet-Ndar, qui cohabitent dans les 90 hectares de superficie du quartier. Pour sûr, ont affirmé en chœur Arona Ndiaye, président du comité de gestion de ladite école, le directeur Oumar Thioye, les sages du quartier et les responsables du centre de santé, ce geste vient contribuer à soulager les populations de tout temps confrontées à l’épineux problème de la prise en charge des malades et de leur évacuation en cas d’urgence.

Gabriel BARBIER

(Source : Wal Fadjri, 19 août 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)