twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Arrêté à nouveau pours ses"lives" sur Facebook - Ce que le parquet a visé contre Assane Diouf

jeudi 4 juin 2020

Assane Diouf est à un pas de la prison. Celui qui est surnommé « l’nsulteur public » a fait l’objet d’un second retour de parquet. Arrêté le 1er juin et déféré au parquet depuis mardi, il fera face au Doyen des juges d’instruction, en charge du dossier aujourd’hui.

Si le juge Samba Sall suit le réquisitoire introductif du parquet, Assane Diouf retournera en prison pour la deuxième fois. Le procureur de la République a requis le mandat de dépôt en visant une kyrielle d’infractions contre Assane Diouf défendu par Me Ciré Clédor Ly. Selon nos sources, il risque d’être inculpé pour rébellion et outrage à agent de la force publique, appel à un attroupement armé, injures publiques par le biais d’un système informatique et offense au chef de l’État.

Assane Diouf a été arrêté chez lui par des éléments de la Sûreté urbaine de Dakar suite à la diffusion, sur sa page Facebook, d’une vidéo dans laquelle il tient des propos virulents contre les hautes autorités du pays. Il a passé en live son arrestation. On le voit à travers une vidéo refuser d’ouvrir la porte aux policiers, en leur reprochant d’être venus le cueillir en dehors des heures légales puisqu’il était 6 heures du matin. Assane Diouf avait été arrêté en novembre 2017 par la Division des investigations criminelles (Dic) sur instruction du procureur de la République. Le tribunal correctionnel de Dakar l’avait alors condamné à 2 ans de prison dont 9 mois assortis de probation. Le juge avait ordonné son suivi psychosomatique et psychiatrique et lui avait interdit toute sortie publique durant une période de 3 ans.

Ama Diop, F. Sy

(Source : Le Soleil, 4 juin 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)