twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Arrestations annoncées de membres de Seneporno : Awa Ndiaye s’est plantée

samedi 26 mai 2018

La présidente de la Commission de protection des données personnelles (CDP) a annoncé il y a de cela quelques jours l’arrestation de « membres » de Sene- porno. Il n’en est rien car les dernières arrestations relatives à cette affaire remontent à décembre 2017. Et les mis en cause étaient plutôt des « fournisseurs » qui vendaient des vidéos au site incriminé.

La présidente de la Commission de protection des données personnelles (CDP), Awa Ndiaye, a annoncé il y a de cela quelques jours l’arrestation de « membres » du site Seneporno qui fait beaucoup de dégâts. L’annonce avait fait le buzz.

Selon les informations de Libération, il n’en est rien même si la Division en charge de la lutte contre la cybercriminalité a néanmoins eu à identifier la personne qui se cache derrière ‘’Kocc Barma’’, l’administrateur du site logé au Canada.

En vérité, la dernière arrestation réalisée dans le cadre de cette traque remonte à... décembre 2017. Il s’agit de celle d’Abdoul Thiam, étudiant à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il était tombé en même temps qu’un autre étudiant, Abdou Sall Cissé.

Abdoul Thiam qui avait créé sur Facebook plusieurs profils de riches célibataires cherchant une femme au Sénégal avait fait beaucoup de victimes. Après avoir noué contact avec ses futures victimes, il leur promettait monts et merveilles. Ensuite, il leur demandait des photos ou vidéos intimes histoire d’« apprécier ». Il se dépêchait par la suite d’enregistrer la vidéo qu’il vendait à Seneporno.

Selon ses propres aveux, les vidéos étaient vendues entre 100.000 et 110.000 FCFA selon la « qualité ». L’argent lui était envoyé par une certaine F. Ndiaye. Pour dire que même si les services spécialisés tentent par tous les moyens de neutraliser les membres de site d’autant qu’il est techniquement impossible de le fermer à partir du Sénégal, aucune arrestation n’a eu lieu ces derniers temps.

(Source : Dakar Actu, 26 mai 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)