twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Arène nationale de lutte : Le Restic en bouclier du Technopole

mardi 5 février 2013

Pour le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication, il est inconcevable de construire une arène nationale sur un site qui peut permettre le décollage de l’économie numérique au Sénégal.

L’arène nationale est le sujet qui est sur toutes les lèvres des amateurs de lutte. Ayant conscience de l’importance de cette discipline au Sénégal, l’État sous l’ère Abdoulaye Wade, en avait posé les premiers jalons, en choisissant le site Technopole comme devant abriter cet espace dédié à la lutte. Mais aujourd’hui, des oppositions se cristallisent contre ce choix du Technopole, un espace d’environ 195 hectares.

Ainsi, le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (RESTIC) « appelle les autorités de notre pays dont le président de la République et son gouvernement à garantir et à pérenniser les acquis dans le secteur de l’informatique et des télécommunications, en maintenant et en dédiant l’ensemble du site de technopole aux entreprises dans le secteur NTIC, pour capitaliser les investissements importants initiés par l’Agence de l’informatique de l’Etat et les opérateurs de téléphonie déjà présents au Technopole ».

Dans un communiqué parvenu à EnQuête hier, le Restic souligne que « le site du Technopole, seul parc à vocation technologique et par conséquent hub d’innovations, doit voir sa vocation réaffirmée en vue d’en faire le fer de lance de l’émergence de l’économie numérique au Sénégal ». Aujourd’hui, l’espace accueille les centres de données et de ressources de l’agrégateur des systèmes et réseaux publics qui est l’ADIE, ainsi que les installations techniques de dernière génération de l’opérateur historique des télécommunications dans notre pays, soit la Sonatel, rappelle le Restic.

« Décollage de l’économie numérique »

Le Réseau des entreprises dudit secteur souligne lui-même avoir des intérêts à protéger en cet endroit car il envisage d’y « installer son incubateur » grâce au financement de partenaires espagnols, norvégiens, finlandais, coréens et américains. En plus, « la disponibilité des backbones en fibre optique et surtout la qualité de signal de GSM et CDMA au Technopole doivent faire du périmètre l’incubateur de choix pour les jeunes pousses et autres entreprises offrant des services de téléopérateurs et téléconseillers, les sociétés de services et d’ingénierie informatique et les fournisseurs de services et solutions à valeur ajoutée dans les NTIC et leurs applications », lit-on dans la même source.

Selon les animateurs du Restic, le Technopole est un site où l’innovation dans les services à valeur ajoutée est illimitée, ce qui est conforme aux ambitions des autorités de lutter contre le chômage des jeunes. En outre, le décollage de l’économie numérique arbitre en faveur du maintien de la loi n° 96-36 du 31/12/96 qui fait de Technopole « une zone économique aménagée dont la vocation est d’accueillir des centres de recherche et d’enseignement ainsi que des entreprises développant l’innovation technologique », l’objectif étant de « promouvoir (...) la synergie nécessaire à la création de richesse et d’emplois’’.

Khady Faye

(Source : Enquête, 5 janvier 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)