twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après ses propos contre le chef de l’Etat : la chanteuse Amy Collé Dieng arrêtée par la DIC

vendredi 4 août 2017

C’est un enregistrement qui n’avait vraisemblablement rien à faire sur la place publique. On y entend quelqu’un qui se présente comme la chanteuse Amy Collé Dieng, on la reconnaît d’ailleurs à son timbre de voix particulier, éraillé par endroits, pour ne pas dire fragile, qui prend tout de même la peine de préciser qu’elle s’exprime dans le cadre de ce qu’elle appelle un « panel ». On pense plus ou moins à un forum ou à groupe de discussion, comme il y en a sur WhastApp par exemple.

L’artiste, qui a l’air très en colère, presqu’hystérique, s’en prend au chef de l’Etat, Macky Sall, en des termes assez crus. Le ton est dur, le discours parfois décousu et toujours dans la démesure. Amy Collé Dieng, qui assume son côté « wadiste », s’amuse donc à démonter la politique de Macky Sall. Ses arguments ? Le ressenti, l’injure, la menace parfois ; autrement dit sans y mettre les formes. A tel point que l’on a parfois le sentiment que la chanteuse chercherait tout simplement à se faire remarquer, ou à créer une sorte de « bad buzz ».

On l’entend justement dire qu’elle n’a peur de rien, que ce panel-là n’est pas fait pour les poltrons, qu’elle assume, et qu’elle répondra de ses actes, quel que soit l’endroit où on voudra bien la convoquer.

La suite de cette affaire ? Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, s’autosaisit, et dans l’après-midi d’hier, jeudi 3 août, l’on apprenait, de nos confrères de la Radio Futurs Médias (Rfm), que la chanteuse Amy Collé Dieng avait été arrêtée par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic). « Offense au chef de l’Etat », « première institution » du pays ? Ce sera à la justice de le dire.

Quoi qu’il en soit, l’artiste, qui devrait se présenter aujourd’hui devant le Procureur, risque la prison…Dans une affaire où le rappeur Fou Malade, qui s’est exprimé Sur la Rfm, en appelle à « la clémence des autorités ».

Découverte en 2006, Amy Collé Dieng est connue pour avoir chanté « Naby », un très bel extrait de son album « Maturité », produit en 2013 par Dub Records, un label hollandais. Le retour, après « sept ans » de silence. Nouveau look, nouvelle vie, après quelques soucis de santé dit-on, ou de ménage, entre violences conjugales, et « trahison ». Et quand on y repense, les médias s’intéressent davantage à sa vie privée, entre rumeurs et on-dit, qu’à la carrière de l’artiste elle-même.Quant à cet enregistrement, il n’avait vraiment rien à faire sur la place publique.

Théodora Sy Sambou (Source : Sud Quotidien, 4 août 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)