twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après les plaintes des consommateurs : La Sonatel propose de nouveaux tarifs

jeudi 27 août 2020

La Sonatel revoit ses tarifs, après s’être concertée avec le régulateur. Depuis des jours, ses récentes offres étaient décriées par les consommateurs. Ainsi, l’opérateur va mettre sur le marché de nouvelles offres alternatives.

La Sonatel a finalement accepté de lâcher du lest, après avoir été saisie par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) à propos de ses récentes offres. L’opérateur de téléphonie mobile a décidé de revoir les tarifs, après que de nombreux groupes de consommateurs ont saisi le régulateur pour arbitrage.

En conférence de presse hier, le directeur de l’ARTP est largement revenu sur ces offres qui avaient déclenché les nombreuses complaintes. Il fallait, estime Abdoul Ly, "réajuster les offres, en tenant compte des préoccupations du grand public, tout en conservant la liberté de suivre la dynamique concurrentielle’’. Ce que l’opérateur de téléphonie a accepté, après sa rencontre avec le régulateur.

‘’Les prix des deux offres décriées sont passées, pendant la période de l’instruction des plaintes, respectivement de 1 900 à 4 500 F et finalement à 2 200 F pour l’offre à dominante voix, avec 50 mn de communication voix tous réseaux en sus et une baisse du volume data. Et de 5 900 à 7 500 F et finalement à 5 500 F, pour l’offre à dominante data avec 3 GO de data en sus et une baisse du volume de communication voix’’, a annoncé hier le directeur de l’ARTP, Abdoul Ly.

En effet, depuis le 22 juillet dernier, date de l’entrée en vigueur des récentes offres de l’opérateur, la fronde s’était organisée. Selon les explications du DG Abdoul Ly, ‘’sur l’ensemble des offres lancées sur le marché par Sonatel, deux ont particulièrement cristallisé la réaction des associations de consommateurs. Il s’agit des offres illimix mois 1 900 F et 5 900 F qui, selon les usagers, ont migré respectivement vers des offres illimix mois à 4 500 F et 7 500 F et ont donc connu une évolution de leurs contenus et de leurs prix’’.

Suite à ces plaintes des usagers, le régulateur a convoqué le DG de la Sonatel pour qu’il apporte ses arguments par rapport à la saisine des associations de consommateurs et fournisse ses propositions de sortie de crise.

L’ARTP avait demandé à la Sonatel de suspendre jusqu’à nouvel ordre, conformément à la législation en vigueur et à titre conservatoire, les offres objet de saisine, le temps de l’instruction et d’informer par le biais des supports de communication appropriés les consommateurs sur les nouvelles offres et leurs contenus pour répondre à leur interpellation. Et c’est à la suite de ces différentes rencontres et discussions que l’équipe d’Abdoul Ly a obtenu de l’opérateur de téléphonie mobile des concessions pour une revue des offres qui faisaient l’objet de saisine. D’où sa proposition de nouvelles offres alternatives.

Le directeur de l’Agence de régulation de rappeler, toutefois, que ‘’sur le marché du détail ou celui du client final, les tarifs sont fixés librement par les opérateurs. Le principe en vigueur est la libre concurrence. C’est la règle de la loi de l’offre et de la demande où les opérateurs sont tous soumis à la sanction positive ou négative du consommateur. Le rôle du régulateur sur ce marché, précise-t-il, se limite à la mise en œuvre des règles de saine concurrence entre acteurs’’.

Abba Ba

(Source : Enquête, 27 août 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)