twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après les assurances du patron du MCA à Abdoulaye Diop sur l’affaire Millicom : L’Etat réclame 375 millions de dollars pour régulariser la licence de Tigo

mardi 27 avril 2010

Lors d’une audience à Washington, le nouveau directeur général du Millennium challenge account (Mca) a assuré au ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances sénégalais que l’institution qu’il dirige n’était pas concernée par le bras de fer, qui oppose l’Etat du Sénégal à Tigo. Qui plus est, selon lui, Millicom, contrairement à une idée répandue, n’est pas une société américaine, mais luxembourgeoise. Fort de cette assurance et des réponses du président du Conseil d’administration de Tigo, Pape Abdoulaye Bâ, interpellé par sommation, le gouvernement réclame désormais 375 millions de dollars (environ 187 milliards de francs cfa), pour « régulariser » la licence de Tigo.

À Washington pour les besoins d’une rencontre avec le Fonds monétaire international, le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, a été longuement reçu par le nouveau patron du Millennium challenge account (Mca). Une rencontre mise à profit par l’argentier de l’Etat, pour l’interpeller sur les différentes informations faisant état de « liaisons » entre l’avenir du Mca au Sénégal et le bras de fer judiciaire, qui oppose l’Etat à Millicom. Selon des sources très sûres, le patron du Mca a indiqué au ministre d’Etat Abdoulaye Diop que, contrairement à une idée répandue, Millicom n’est pas une société américaine, mais plutôt luxembourgeoise, avec un Directeur général basé au Liban. De ce fait, les Etats-Unis n’ont aucun intérêt dans cette affaire. Une déclaration pour le moins surprenante, si on en juge la lettre incendiaire du sénateur américain, Alain Specter. Comme si ces confidences du patron du Mca les avaient « libérées », les autorités sénégalaises comptent, d’ailleurs, servir une sommation interpellative au sénateur américain, pour lui demander de confirmer les « accusations » formulées contre Karim Wade. Le fils du président de la République, dans ce bras de fer, vient d’avoir en main une arme de taille. Comme l’a révélé « Jeune Afrique », il avait interpellé par sommation le président du Conseil d’administration de Tigo. Pape Abdoulaye Bâ a fait un certain nombre de précisions dans sa réponse en date du 16 Avril (et non Février comme indiqué par Ja), ramant à contre-courant des accusations formulées par le site businessinder.com contre le fils de Me Wade.

N’empêche, il semble, comme nous l’indiquions, que Millicom compte revenir à la table des négociations. Ayant désormais les cartes en main, le gouvernement, selon des sources très sûres, ne demande ni plus ni moins que 375 millions de dollars (environ 187 milliards de francs Cfa), pour « régulariser » la licence et abandonner la procédure de résiliation pendante devant le Tribunal hors classe de Dakar.

Cheikh Mbacké Guissé

(Source : L’As, 27 avril 2010)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)