twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après la Mauritanie, le Sénégal, le Nigeria Sudatel vise le Ghana et veut tripler son capital

dimanche 27 avril 2008

La compagnie soudanaise de télécommunications (Sudatel), veut entrer dans le marché ghanéen dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’expansion en Afrique, a appris Ouestafnews de source informées.

Déjà présente en Mauritanie, et plus récemment au Sénégal et au Nigeria, Sudatel est en « pourparlers » assez avancés avec un opérateur Ghanéen et la conclusion d’un accord pourrait survenir d’ici « un mois », selon Zainelabdin A. Zeinalbdin, un des responsables de la firme soudanaise cités par des médias spécialisés dans les finances et les télécoms.

Cette annonce intervient au moment où Sudatel a annoncé le lancement d’une vaste opération visant au triplement de son capital, qui devrait être porté à 2,5 milliards de dollars (soit plus de 1000 milliards FCFA au taux actuel), en vue de soutenir son plan d’expansion en Afrique, selon la même source.

Sudatel est déjà opérationnelle en Mauritanie avec Chiniguitel qu’elle détient à 75 %. Au Nigeria la compagnie avait obtenu en décembre 2007 le feu vert pour le rachat de 70% du capital d’Intercellular Nigeria pour environ de 550 millions de dollars (plus de 230 milliards FCFA).

Au Sénégal, la compagnie soudanaise s’était vu attribuer en septembre 2007 la troisième licence de télécoms du pays, ses opérations sous le label « Expresso » initialement prévues en avril 2008 devraient démarrer en mai, selon certaines sources informées.

D’autres sources affirment néanmoins qu’il est possible que ses opérations soient retardées par la recherche d’un partenaire local, à qui Il est prévu de céder 15 % du capital selon le contrat prévu avec l’Etat du Sénégal. Privatisée en 1994, la Sudatel est détenue à 21 % par l’Etat soudanais. Le reste des actions est détenu essentiellement par des opérateurs et des intérêts arabes.

La société est cotée à la bourse de Khartoum où elle représente environ 65% de la valeur boursière. Elle est aussi cotée à Abu Dhabi, dans les Emirats Arabes Unis.

(Source : Ouestaf News, 27 Avril 2008)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)