twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après MTL et les appels entrants : L’Artp cible Cheikh Amar

mardi 29 mai 2012

Reparlons encore de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Ce n’est pas pour revenir sur l le différend l’opposant à MTL sur les appels entrants, mais pour l’ouverture d’un autre front. Cette fois, c’est l’homme d’affaires Cheikh Amar qui a du souci à se faire. En effet, EnQuête est en mesure de dire que l’acquisition immobilière que Ndongo Diao a faite auprès de l’homme d’affaires fabriqué de toutes pièces par Wade irrite au plus haut point les nouvelles autorités en charge de la régulation du secteur des télécoms. En effet, dans une transaction dont il a le secret, l’ex DG de l’ARTP avait acquis auprès de Cheikh Amar deux immeubles de presque 4 milliards de francs Cfa aux Almadies pour abriter le siège de l’organe de régulation. Ce, au moyen de traites avalisées par la Caisse nationale du crédit agricole du Sénégal (CNCAS). Mais le hic, c’est que l’ARTP a intégralement payé les immeubles qui sont toujours en construction. D’après nos sources, le premier immeuble est en fondation alors que le second ne dépasse guère le premier niveau. Alors qu’ils étaient censés être livrés depuis un mois.

Ce qui pousse le nouveau directeur général, Thierno Alassane Sall à bientôt déclencher de nouvelles hostilités contre Cheikh Amar. D’après nos sources, il n’est pas exclu qu’une action en justice soit intentée contre l’homme d’affaires. Mais avant cela, une conférence de presse est en gestation et pourrait même être organisée demain mercredi.

(Source : Libération, 29 mai 2012)

Post-Scriptum

Pas de quoi fouetter un chat, selon Malick Diakhaté, maître d’ouvrage délégué

Seulement, il faut dire que du côté de l’entourage de Cheikh Amar, on estime qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ‘Nous avons déjà construit le sous-sol et les travaux se poursuivent normalement », précise Malick Diakharité qui explique que c’est un contrat en bonne et due forme qui lie la société immobilière TRE à l’ARTP. « Si l’ARTP veut résilier le contrat, elle peut le faire. Nous lui avons vendu deux immeubles qui ont été dessinés par Pierre Goudiaby Atépa, l’un de 2000 mètres carrés, l’autre de 3000 mètres carrés. Et c’est pour qu’elle quitte ses locaux de la VDN où elle est en location. Maintenant si l’Artp ne veut plus d’immeuble, on peut rompre le contrat, soit à l’amiable soit en passant par les tribunaux parce que la matière dont nous traitons est régie par la loi », déclare Malick Diakhaté, par ailleurs directeur général de Libin Sarl.

(Source : Libération, 29 mai 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)