twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après 3 ans de détention pour apologie du terrorisme : Ousseynou Diop prend 3 mois avec sursis

mercredi 13 février 2019

Le Tribunal correctionnel a rendu hier sa décision dans l’affaire qui opposait le ministère public à Ousseynou Diop. Il a condamné l’étudiant à 3 mois assortis de sursis. Une peine qu’il a fini de purger après 3 ans de détention préventive. En fait, l’étudiant Ousseynou Diop a été poursuivi pour apologie du terrorisme. Selon Me Ndèye Marie Sarr, la décision du Tribunal est surprenante parce que leur client risquait la prison à perpétuité. Elle ne cachait pas son soulagement de voir Ousseynou Diop retrouver la chaleur familiale.

Après 3 ans de détention préventive, il avait déjà obtenu la liberté provisoire avant sa libération définitive. Comparaissant pour apologie du terrorisme, il avait évidemment contesté les faits à lui reprochés lors de son procès. Selon ses déclarations, il n’a fait qu’un commentaire sur la toile après les attentats du Bataclan. « Je n’ai fait qu’un commentaire, Je ne connais pas le nombre de morts de cet attentat. Mais, j’ai commenté sur mon compte Facebook. Je ne suis pas quelqu’un de violent. Et je regrette mon geste », a-t-il ajouté. Le prévenu indique aussi qu’il ne connaît pas des gens qui s’adonneraient au terrorisme à Thiès. Toutefois, il avait prédit dans son commentaire « qu’il y aura un autre attentat prévu lors du match du championnat de France entre Lyon-Nice. Seulement, c’était une blague que je regrette parce que j’allais être en Master 2 », dit-il. Mais, le Parquet avait requis 3 ans ferme. Alors que la défense avait plaidé la relaxe. « Mon client ne sait pas où se situe Bataclan, ni le sieur Coulibaly (auteur d’un attentat à Paris). Je crois qu’on doit se ressaisir. On ne doit pas asseoir un dossier à partir du néant. L’élément matériel et le caractère public font défaut. » Le verdict, qui était attendu depuis le 22 janvier prochain, est tombé hier au grand bonheur de sa famille.

Justin Gomis

(Source : Le Quotidien, 13 février 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)