twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Après 25 ans d’existence : Sonatel se dote d’un nouveau siège

mercredi 24 novembre 2010

Le groupe Sonatel aura très prochainement un nouveau siège. La cérémonie de pose de la première pierre de cet édifice, qui va accueillir les différentes structures de la filiale de France Télécoms au Sénégal, s’est déroulée hier en présence des deux actionnaires majoritaires du groupe que sont l’Etat du Sénégal et France télécoms, représentés respectivement par le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, et le directeur général de la firme française, Stéphane Richard. Ce siège, situé sur la Voie de dégagement nord, est selon le communiqué de presse remis aux journalistes, ‘symbole de son développement futur’. En effet, selon la même source, le groupe Sonatel se propose de construire sur ce site de 7 500 mètres carrés deux bâtiments (R+8 et R+5). ‘Les deux immeubles reliés par des passerelles et formant un atrium central qui permet la ventilation naturelle des bureaux sont aptes à accueillir plus d’un millier de collaborateurs’, note le texte. Et selon ses concepteurs, l’architecture de cet édifice allie modernité et traditions africaines. En effet, le cabinet Oscare Afrique, dont les architectes ont fait une présentation du futur ouvrage, annonce que ce parti pris architectural fait la part belle à l’ancrage culturel de Sonatel. ‘Les façades vitrées porteront des masques sculptés et colorés, présentant un visage fort et sculpté africain’, indiquent le groupe d’architectes qui voient déjà en ce lieu où sera érigé le futur siège de Sonatel le prochain centre-ville de Dakar.

Cheikh Tidiane Mbaye, le directeur général de la Sonatel souligne qu’après 25 ans de rayonnement, l’entreprise poursuivra sa croissance saine et dynamique dans la sous-région grâce à ses filiales au Mali, en Guinée-Bissau et en République de Guinée. ‘Ceci est d’autant plus important que le secteur des télécoms et tout l’écosystème dans notre pays comme dans le monde est en mutation profonde : la révolution numérique et l’omniprésence du haut débit, l’explosion de la téléphonie mobile et la multiplication des usagers qu’elle permet, mais également l’intensification de la concurrence et la pression réglementaire’, note-t-il. Tout en rappelant : ‘Nous avons traversé des périodes troubles, des moments d’intenses questionnements mais jamais de doute’.

Seyni Diop

(Source : Wal Fadjri, 24 novembre 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)