twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Apres 20 ans de perte : Canal+ lance la chasse aux pirates

vendredi 30 septembre 2011

Les responsables de Canal+ ont pris la ferme décision de lutter contre la piraterie. L’annonce a été faite jeudi 29 septembre 2011 à Dakar par la directrice générale de Canal+ Sénégal, Bénédicte Chénuet, en marge d’une conférence de presse marquant l’anniversaire des 20 années de présence de Canal+ dans le paysage médiatique Sénégalais. Il y a 20 années, un certain 21 décembre 1991, les premières images de la chaîne Canal+ voyaient le jour à Dakar. Depuis 20 aussi, des "businessmen" de l’audiovisuel mettent les câbles de Canal+ Sénégal à la disposition de la cité. Mais maintenant, c’est peut être la fin de leur "business". Car, que les pirates de la chaîne Canal+ qui font des branchements clandestins moyennant 3000 CFA se le tiennent pour dit. Désormais, la direction de Canal+ Sénégal a décidé de mener une guérilla contre ces réseaux de pirates sous trois.

« Il faut en premier axe, mener la guérilla, c’est-à-dire la répression. Il faut démanteler des réseaux sur le terrain, mettre en place l’arsenal juridique pour pouvoir lutter contre l’illégalité ; la reprise d’image sans avoir la licence.

Le deuxième axe qu’on va développer beaucoup plus maintenant, c’est la sensibilisation du public sénégalais sur l’importance de la défense de l’industrie audiovisuelle.

Troisième axe, c’est toujours être accompagné des autorités en leur expliquant la nécessité de réguler », a déclaré Mme Bénédicte Chénuet directrice générale de Canal+ Sénégal.

Dans cette lutte, la dame de fer de Canal+ semble déterminer à aller jusqu’au bout de sa logique. « Il faut prendre les devant. Tant qu’on sera là, on résistera et luttera. C’est inacceptable qu’on nous vole des images qui nous coutent cher pour les revendre moins cher », a vitupéré Mme Chénuet. Mais le directeur général de Canal+ Afrique Jean Christophe Ramos, visiblement choqué par des questions qui revenaient pour la baisse du prix du produit, ironise : "on ne sera jamais moins cher que les pirates".

Aujourd’hui, soufflant sur ses 20 bougies, Canal+ Sénégal enregistre 36.000 abonnés. Pour l’année 2012, "Canal+ Sénégal réserve des merveilles à ses abonnés". Joyeux anniversaire Canal+ Sénégal.

Chimère Junior Lopy

(Source : Le Senegalais, 30 septembre 2011)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)