twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appuis au ministére de la santé pour la lutte contre le covid 19 : L’adie étale ses solutions numériques

mardi 24 mars 2020

Dans la lutte contre le Coronavirus, l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) a mis à la disposition du ministère de la Santé un ensemble de solutions numériques allant d’une plateforme à des équipements informatiques, en passant par un chatbot et la vidéoconférence. Dans la note parvenue à Sud quotidien hier, lundi 23 mars, les services de Cheikh Bakhoum, Directeur général de l’Adie informent que le but est de permettre au ministère et aux autorités de contrôler à distance les opérations sur le terrain.

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale n’est pas esseulé dans la lutte contre la pandémie à Covid-19. Ou du moins, l’Agence de l’Informatique de l’Etat (Adie) apporte sa contribution dans cette guerre contre cet ennemi invisible qui a bouleversé le monde entier.

Dans une note parvenue à Sud quotidien hier, lundi 23 mars, les services de Cheikh Bakhoum, Directeur général de l’Adie, font état de l’appui numérique apporté au ministre Abdoulaye Diouf Sarr et son équipe. Dans le communiqué, ils renseignent avoir « mis à la disposition du Ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas) une plateforme, un chatbot et des outils pour une communication à distance efficace pour la cellule de crise ». Sur l’objectif visé, l’Adie indique que c’est pour permettre un contrôle à distance. La note informe que « ces outils de communication et de coordination permettront au ministre et aux autorités impliquées dans cette lutte, de voir à distance, ce qui se passe sur le théâtre des opérations ».

Quid des outils cités ci-dessus ? Il s’agit d’une plateforme sur le Covid-19 accessible via le lien covid19.gouv.sn. Elle devrait permettre aux populations d’avoir des informations « sûres et fiables » sur cette pandémie, des conseils pratiques et des vidéos de sensibilisation, sur l’évolution de la pandémie au Sénégal avec en sus une carte interactive et dynamique montrant les données dans chaque localité. Mieux, renseigne toujours la note, « les personnes peuvent également via la plateforme covid19.gouv.sn déclarer un cas d’infection ».

L’autre trouvaille de l’Adie est un chatbot (un programme informatique capable de simuler une conversation avec un ou plusieurs humains par échange vocal ou textuel) Docteur covid. Le communiqué montre qu’il faut ajouter le numéro 76 600 05 26 dans vos contacts téléphoniques, puis écrire via whatsapp juste un mot et la conversation avec le chatbot peut débuter. « Docteur covid permet des interactions dynamiques, rend plus accessibles les informations ; même pour les personnes illettrées. En effet, la voix a été intégrée dans ce chatbot en version française et wolof », lit-on sur la note.

Il faut compter parmi le lot des outils présentés par l’Adie les « Téléphones intelligents ». En effet, « dans le cadre du projet Safe City, l’Adie est en train de doter les forces de défense et de sécurité, ainsi que le SAMU, de téléphones intelligents avec la technologie eLTE qui offrent des options de communication par voix ou vidéo, avec partage de documents et intégration de la géolocalisation. Un lot a été remis au Ministre de la Santé et de l’Action sociale qui pourra coordonner ses équipes à distance, suivre l’évolution sur le terrain avec surtout la possibilité d’utiliser la géolocalisation », selon le communiqué.

A noter, en outre, que « l’Adie a remis un lot d’ordinateurs portables et fixes pour renforcer en matériel le Ministère de la Santé et de l’Action sociale », non sans proposer au ministre Abdoulaye Diouf Sarr « le déploiement du dispositif de vidéoconférence pour lui permettre de rester en contact direct avec les structures sanitaires, et mieux, de voir ce qui s’y passe ».

Jean Michel Diatta

(Source : Sud Quotidien, 24 mars 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)