twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appels téléphoniques entrants : Les poursuites lancées, des arrestations en vue

lundi 25 juin 2012

Moustapha Yassine (gérant de MTL), Ndongo Diaw (ancien Dg de l’Artp) et Ndary Faye (cadre de MTL) ont des soucis à se faire. En effet, ça va continuer bouger en ce début de semaine dans le dossier des audits. Et cette fois-ci c’est la sulfureuse affaire de la gestion des appels téléphoniques entrants qui va s’accélérer.

Des poursuites ont été lancées contre des protagonistes de cette nébuleuse qui a vu « Global Voice » et ensuite « Magal Holding Limited » bénéficier de juteux contrats d’assistance technique pour le contrôle et la supervision du trafic téléphonique et la lutte contre la fraude dans ce domaine auprès de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes.

MTL aurait ainsi bénéficié de paiements injustifiés s’élevant à un montant total de 3,07 milliards de francs CFA pour les seuls mois de décembre 2011 et janvier 2012. Il faut dire que le régime de Me Wade traîne beaucoup de casseroles dans le domaine des télécommunications téléphoniques.

C’est pourquoi le parquet général a diligenté des procédures qui devraient aboutir à des auditions suivies de mises sous mandat de dépôt. Si « Global Voice » a perdu au change, après avoir vu l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) dénoncer le contrat qui le liait à l’Artp, Me Wade était revenu à la charge dans l’entre-deux tours de la présidentielle pour faire octroyer le même type de contrat à MTL, qui serait en fait dirigée par des prête-noms.

C’est en fin mai que Thierno Alassane Sall, le nouveau boss de l’Artp avait déposé une plainte contre x pour détournement de deniers publics, complicité de détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics, complicité d’escroquerie sur les deniers publics et accessoirement concussion sans préjudice de délits que l’enquête pourrait révéler.

Cette plainte était motivée par le fait, pour l’Artp, de voir son contrat avec MTL être particulièrement désavantageux pour elle, notamment parce que l’entreprise dirigée par Moustapha Yassine ( ?) avait un niveau de rémunération élevé voire excessif. A ce propos, le régulateur des télécommunications avait souligné dans sa plainte que ‘’la quote-part de MTL est exorbitante, allant de 39,99 à 42,99% des montants facturés, entre autres griefs.

Et justement l’enquête diligentée par la police a fait ressortir des faits accablants, surtout à propos des clauses du contrat et de certains de ses avenants. La DIC qui a hérité du dossier doit procéder aux premières interpellations au cours des prochaines heures…

Lamine Sène

(Source : Nettali, 25 juin 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)